Accueil Environnement 2023 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée

2023 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée

22
0

Les données de Copernicus ont certifié que 2023 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée : voici ce que disent les dernières données publiées.

La confirmation des experts de Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’Union européenne, est ici : 2023 a été l’année la plus chaude de l’histoire.

Déjà en décembre dernier, un mois avant la fin de l’année, Copernic avait tiré la sonnette d’alarme après avoir enregistré six mois et deux saisons record dans la première partie de l’année 2023. Le mois de novembre avait d’ailleurs porté le coup de grâce avec… une moyenne mondiale de 14,22° Celsius., soit 1,75 degré de plus que la moyenne de la période préindustrielle entre 1850 et 1900, et 0,32 degré de plus que le record détenu jusqu’à présent d’ici novembre 2020.

Et maintenant que l’année 2023 s’est achevée, le triste record se confirme : au cours de l’année qui s’est achevée il y a une poignée de jours… la température moyenne de la planète était de 14,98°C, soit 0,17°C de plus que le précédent record établi en 2016. L’année 2023, données Copernic en main, était 0,60° Celsius plus chaude que la moyenne de 1991 à 2020 et 1,48° Celsius plus chaude que les niveaux préindustriels de 1850-1900.

Lire aussi :  Manchot empereur, 4 nouveaux sites de reproduction trouvés en Antarctique

2023 Copernicus record

Parmi les données les plus significatives qui ressortent du rapport Copernicus figure le fait que, pour la première fois dans l’histoire, chaque jour de 2023 a dépassé les niveaux préindustriels d’au moins 1° Celsius, avec près de 50 % des jours dépassant ces valeurs de plus de 1,5° Celsius. Le rapport a été commenté par Samantha Burgess, directrice adjointe du Copernicus Climate Change Service – C3S :

L’année 2023 est une année exceptionnelle, au cours de laquelle les records climatiques sont tombés comme des dominos. Non seulement c’est l’année la plus chaude jamais enregistrée, mais c’est aussi la première année dont tous les jours sont plus chauds de 1°C par rapport à la période préindustrielle. Les températures de 2023 risquent de dépasser celles de n’importe quelle période des 100 000 dernières années.

Si l’on considère l’Europe seule, 2023 a été la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée avec une température moyenne supérieure de 1,02° C à celle de la période 1991-2020, tandis que 2020 reste l’année la plus chaude jamais enregistrée sur le continent.

Lire aussi :  Paris réprime les SUV : triplement des frais de stationnement en ville

Les experts de Copernicus ont tiré la sonnette d’alarme, en supposant que le seuil de 1,5° Celsius fixé par l’Accord de Paris de 2015 sera dépassé. Parole de Carlo Buontempo, directeur du service Copernicus sur le changement climatique :

Les extrêmes que nous avons observés ces derniers mois prouvent de façon spectaculaire à quel point nous nous sommes éloignés du climat dans lequel notre civilisation s’est développée. Cela a de profondes conséquences pour l’Accord de Paris et pour toutes les entreprises humaines. Si nous voulons gérer avec succès notre portefeuille de risques climatiques, nous devons de toute urgence décarboniser notre économie, en utilisant les données et les connaissances climatiques pour préparer l’avenir.