Accueil Environnement Combien un e-mail pollue-t-il – GreenStyle

Combien un e-mail pollue-t-il – GreenStyle

20
0

Sais-tu à quel point un e-mail pollue ? L'envoi d'un courriel, surtout s'il comporte des pièces jointes très lourdes, a un impact non négligeable sur l'environnement et implique la production de CO2, mais quelle quantité de dioxyde de carbone un courriel produit-il réellement ?

Si toi aussi tu te soucies de la protection de l'environnement et que tu souhaites réduire ton empreinte carbone, voici une curiosité qui pourrait te surprendre : l'envoi et la réception de courriels polluentmais à quel point exactement ? Nos boîtes aux lettres électroniques pourraient-elles vraiment contribuer au réchauffement de la planète et au changement climatique ? D'une certaine manière, oui.

Pour ceux qui se demandent combien l'envoi d'un e-mail coûte à l'environnement, la première chose à savoir est que l'estimation de la quantité de carbone émise par un seul message n'est en aucun cas une tâche simple.

Le “poids” de cette opération, en termes de émissions de CO2doivent être évaluées en tenant compte de plusieurs facteurs. Par exemple, il faut considérer le type d'appareil utilisé pour envoyer le message et celui utilisé pour le lire, la présence de pièces jointes volumineuses et le type d'énergie utilisé pour alimenter les serveurs.

Dans un article publié il y a peu, nous avons examiné à quel point Internet pollue et, plus précisément, à quel point il pollue d'être sur les réseaux sociaux les plus populaires, tels que TikTok et Instagram. Nous avons également mentionné lespollution des courrielsexpliquant qu'en moyenne, un message électronique pourrait entraîner l'émission d'environ 1,5 million d'euros. 19 grammes de CO2.

Lire aussi :  Journée européenne des parcs : ce que c'est et les événements

Aujourd'hui, nous voulons examiner plus en détail comment le courrier électronique peut provoquer des émissions de carbone. Nous allons découvrir ce qu'est l'impact du courrier électroniquesurtout si on le compare à d'autres activités quotidiennes en ligne, comme le commerce, les jeux ou le streaming vidéo.

Combien un courriel pollue-t-il et comment les courriels polluent-ils ?

email
Source : Pixabay

L'une des données les plus connues sur les taux de pollution des courriels nous vient du livre “À quel point les bananes sont-elles mauvaises ? L'empreinte carbone de tout“par un chercheur britannique Mike Berners-Leeauteur du livre “There Is No Planet B” et frère de Timothy John Berners-Lee, inventeur du World Wide Web.

Selon l'expert, un courriel pourrait avoir une empreinte moyenne en équivalent CO2 d'au moins 0,3 g, mais le “poids” pourrait facilement augmenter si des pièces jointes volumineuses étaient ajoutées au courriel, ce qui entraînerait l'émission de 20, voire 50 g de CO2.

Multiplié par un an, cela se traduit par une émission individuelle de plus de 1,5 million d'euros. 100 kg d'équivalent CO2. L'une des sources les plus répandues de pollution par le courrier électronique est d'ailleurs le spam, qui consiste en ces dizaines de courriels indésirables qui encombrent quotidiennement nos boîtes de réception.

En moyenne, nous recevons près de 3000 Spam par an, ce qui pourrait correspondre à environ 28,5 kg d'équivalent CO2.

Combien de courriels envoyons-nous chaque jour ?

Si tu te demandes combien de courriels sont envoyés chaque jourentre les “légitimes” et les indésirables, nous parlons de 227 milliards de courriels dans le monde. Peux-tu imaginer la quantité de CO2 produite par tous ces messages ?

Lire aussi :  Comment l'empreinte écologique est-elle calculée ?

Ces chiffres semblent énormes, c'est vrai, mais tu dois te rappeler que l'échange de courriers électroniques ne représente qu'une infime partie de ce que nous faisons chaque jour sur Internet. et, tu peux le croire, nous adoptons quotidiennement des comportements bien plus polluants.

application sociale
Source : Pixabay

Il n'y a pas que le courrier électronique : combien l'utilisation d'Internet pollue-t-elle ?

Comme nous l'avons vu au début, l'impact du courrier électronique sur l'environnement dépend de nombreux facteurs, tels que le type d'énergie (renouvelable ou non) utilisé pour alimenter les serveurs et autres infrastructures numériques, les appareils utilisés pour envoyer et recevoir/lire le message, le… longueur du texte et bien sûr la présence de lourdes pièces jointes.

Cependant, il n'est pas judicieux de se concentrer uniquement et exclusivement sur la boîte aux lettres.

D'autres activités que nous effectuons en ligne tous les jours ont un impact bien plus important, comme par ex. streaming de films et des séries télévisées (30 minutes de film en streaming produisent environ 1,6 kg de CO2), faire défiler des pages de médias sociauxen utilisant des crypto-monnaies ou en passant des heures entre les jeux en ligne et les jeux vidéo..

La meilleure façon de réduire l'impact de ses activités en ligne ? Simple, il suffit d'adopter un comportement éco-conscient, d'éliminer les déchets inutiles et, pour en revenir à la question du courrier électronique, de n'envoyer des messages que si l'on en a réellement besoin.

Sources