Accueil Mobilité Comment organiser un pique-nique dans la nature et 5 recettes.

Comment organiser un pique-nique dans la nature et 5 recettes.

41
0

Le pique-nique est un moment incontournable de l'été. Mais voyons comment l'organiser, ce qu'il faut apporter, quelles règles respecter et quelles recettes choisir.

On ne peut pas dire que le pique-nique ne font pas partie des activités vedettes de la saison estivale. La possibilité de rester en plein air, peut-être en compagnie de la famille et des amis, recharge certainement les batteries et offre une grande détente. Mais comment organiser une pique-nique dans la et surtout quelles recettes préparer ?

Aussi simple qu'il puisse paraître, un pique-nique ne s'improvise en effet pas. Tu dois décider des accessoires et des outils à emporter, identifier les recettes les plus adaptées et apprendre quelques règles pour respecter au maximum la nature. Voici quelques conseils utiles.

Pic nic : qu'est-ce que c'est, pourquoi on l'appelle ainsi.

Pic nic, vin

Comme beaucoup le savent, le terme pique-nique – également connu sous le nom de pic-nic ou de… pique-nique – désigne un repas pris en plein air, entouré par la nature, un moment frugal pour déguster des plats rapides et passer du temps en compagnie.

C'est une coutume née il y a plusieurs siècles chez les classes pauvres de la population qui, aux beaux jours, en profitaient pour passer un moment convivial en famille ou entre amis. On choisissait un endroit naturel et moyennement ombragé, on étendait une grande nappe où chacun pouvait trouver de la place, et chaque convive apportait quelque gourmandise à déguster dans l'instant.

Mais l'idée a également séduit lesaristocratienotamment les Anglais, qui ont fait du pique-nique un moment de grand luxe. Des repas somptueux étaient organisés pour être consommés en plein air, peut-être pendant une pause au cours d'une chasse au renard ou d'une partie de croquet.

Aujourd'hui, la tradition concerne toutes les classes sociales, que ce soit dans les parcs des villes ou dans des espaces naturels plus reculés. Et certains pique-niques sont devenus emblématiques, il suffit de penser à l'incontournable repas en plein air du lundi de Pâques.

Pourquoi organiser un pique-nique dans la nature ?

Mais d'où vient le nom de ce repas pris en pleine nature ? Le terme pique-nique n'est rien d'autre qu'une adaptation britannique, vers 1700, de son homologue français ‘piquenique“.

Le terme “piquenique” identifie précisément la prise d'un repas en plein air, terme né de l'association de ‘.piquer” recueillir, pincer et “nique” quelque chose de peu de valeur.

Comment organiser un pique-nique

Panier de pique-nique

Mais comment organiser un pique-nique parfait dans la nature ? Il existe quelques conseils à suivre et, bien sûr, plusieurs règles à respecter pour éviter que les repas en plein air ne deviennent une nuisance pour l'environnement.

Comment choisir le lieu

La première étape de l'organisation d'un pique-nique parfait consiste à… choisir l'endroit. En effet, il n'est pas toujours possible de s'arrêter et de bivouaquer dans les milieux naturels, même les plus reculés et inconnus, en raison de dispositions précises prises par les autorités locales. Par conséquent, il est utile de se renseigner – par exemple auprès des autorités en charge, comme la municipalité – s'il existe des restrictions spécifiques.

Après avoir vérifié cette possibilité, il est utile de se renseigner sur les. faune et le flore typique de l'endroit que tu veux visiter. Il s'agit d'éviter les situations dangereuses, comme les vipères qui pourraient apparaître dans la prairie où tu t'es installé, ou les rencontres rapprochées avec des sangliers et d'autres grands animaux sauvages affamés.

Ensuite, il vaut mieux choisir un endroit assez ombragé, où l'on peut s'abriter de la lumière et de la chaleur, peut-être à proximité d'espaces plus ouverts où l'on peut prendre le soleil après le repas ou, encore, où les enfants peuvent se jeter dans le jeu.

Quels sont les outils et les accessoires à emporter ?

Couverture de pique-nique

Mais quels outils et accessoires apporter, que ne peut-il pas manquer pour un pique-nique relaxant ?

  • Une bâche ou une grande couvertureest utilisée pour poser la nourriture et offrir un espace confortable à tous les invités ;
  • Panier en osierest nécessaire pour contenir tous les mets préparés, les boissons et la vaisselle éventuelle ;
  • Assiettes, verres et couverts bioSi tu décides d'utiliser de la vaisselle, comme des assiettes et des verres jetables, mieux vaut éviter le plastique pour qu'il ne s'écoule pas dans l'environnement. Mieux vaut opter pour le papier, le carton et la vaisselle innovante en fibre de bambou : autant de solutions biodégradables ;
  • Serviettes de tableMieux vaut qu'elles soient en tissu et réutilisables, nécessaires à la fois pour le nettoyage et pour emballer les aliments. Si tu en choisis en papier, il vaut mieux opter pour celles qui sont recyclées ;
  • Bouteilles d'eau, thermos et glacièresIl est utile d'éviter les bouteilles en plastique pour les boissons, mais d'opter pour des bouteilles d'eau ou des thermos. Si tu veux apporter au pique-nique des aliments qui doivent rester froids, comme des gâteaux ou des boissons en boîte, tu as besoin de l'éternelle glacière.
  • Trousse de premiers secoursIl peut arriver qu'à l'extérieur, il y ait des accidents tels que des chutes, des égratignures et des petites coupures. Il est donc nécessaire de disposer d'une petite trousse de premiers secours, qui contiendra des bandages, des pansements, des solutions désinfectantes et de la glace instantanée. Si tu souffres d'allergies spécifiques, par exemple aux piqûres d'insectes, tu dois aussi avoir sur toi des médicaments qui te sauveront la vie ;
  • Sacs de collecteAucun déchet ne doit être laissé sur place, il est donc préférable d'avoir des sacs de collecte de déchets à disposition.
Lire aussi :  Les plus beaux marchés de Noël d'Europe et d'Italie

Comment choisir la nourriture et les boissons

Au recto de nourriture e boissons il n'y a pas de limites particulières, mais il vaut mieux éviter les aliments facilement périssables, difficiles à transporter ou qui ne peuvent pas être consommés froids. En général, un pique-nique classique comprend :

  • Une entrée rapide, comme des pâtes et du riz froids ou des tartes salées ;
  • Des sandwichs à manger sur le pouce ;
  • Les fruits tels que les bananes, les pommes, les poires, les abricots et les pêches ;
  • Un dessert, comme des tranches de tarte aux pommes ;
  • Une bonne réserve d'eau ou, encore une fois, de jus de fruits.

Règles à respecter

Le plastique dans l'environnement

Certaines règles doivent être respectées pour ne pas déranger les animaux ou endommager l'environnement. Parmi elles, les plus importantes sont :

  • Ne pas s'approcher des la faune localeafin de ne pas l'effrayer ou la déranger ;
  • Ne pas offrir de la nourriture aux animaux sauvagescar cela pourrait nuire à leur santé ;
  • Ne reste pas dans les zones où c'est interdit ;
  • Évite les bruits excessifs ou la musique forte s'il y a d'autres personnes sur les lieux ;
  • N'abandonne pas les déchets dans l'environnement.

5 recettes pour un pique-nique

Mais que faut-il apporter pour manger lors d'un pique-nique ? À part le sandwich classique, que peux-tu préparer à l'avance ? Il suffit de suivre quelques recettes faciles à réaliser :

Salade de pâtes

Salade de pâtes

L'salade de pâtes est l'idée parfaite pour un pique-nique en plein air, car elle se mange froide, est facile à transporter et est pleine de saveur et d'énergie. Pour la préparer pour quatre personnes, voici les ingrédients :

  • 400 grammes de pâtes dans ton format préféré ;
  • 10 feuilles de basilic ;
  • 1 boîte de thon naturel ;
  • 200 g de tomates cerises ;
  • 50 grammes d'olives dénoyautées ;
  • 100 grammes de fromage de type emmental ou de mozzarella pour pizza ;
  • Huile d'olive extra vierge, sel et poivre au goût.

Nous commençons, bien sûr, par faire cuire les pâtes, tout en coupant les… tomates cerises en deux, réduis le thon en petits morceaux et coupe le fromage en cubes. Lorsque les pâtes sont prêtes, égoutte-les et assaisonne-les avec les autres ingrédients. Lorsqu'elles atteignent la température ambiante, elles peuvent être conservées au réfrigérateur jusqu'à leur transport dans un sac réfrigéré.

Girelle roquette ou tomate cerise

La roquette

Une alternative savoureuse au sandwich classique, très facile à préparer, est le girelle de roquette et de tomates cerises. Pour les préparer, tu as besoin de :

  • 1 rouleau de pâte feuilletée ;
  • 150 grammes de tomates cerises ;
  • 100 grammes de roquette ;
  • 1 fromage frais à tartiner ou, pour les végétaliens, de la crème de tofu.
  • Suffisamment d'huile d'olive extra vierge.
Lire aussi :  Parc national de Yasuní : esquisse de l'oasis la plus riche en biodiversité de la planète.

Tu étales les pâte feuilletée sur le plan de travail et badigeonne l'intérieur avec une goutte d'huile d'olive extra vierge. À ce stade, tu étales le fromage à tartiner, tu ajoutes une couche de roquette et sur le dessus les tomates cerises coupées en deux. La pâte feuilletée est ensuite roulée, recouverte d'un filet d'huile d'olive extra vierge et placée au four à 180 degrés pendant une vingtaine de minutes. Une fois refroidie, coupe en tranches : les girelle sont prêtes.

Sandwich sud-américain en version végétalienne

Baguette

I Sandwichs sud-américains – comme celui typiquement mexicain – sont très appréciés pour les pique-niques, car ils donnent beaucoup d'énergie peut-être après une marche éprouvante. Mais ils sont généralement remplis de viande rôtie ou de charcuterie, un choix qui ne fera certainement pas le bonheur des convives végétariens et végétaliens. Mais il est possible de créer unalternative entièrement végétalienneen s'approvisionnant :

  • 1 baguette ou du pain en boîte ;
  • 400 g de tofu ;
  • 50 grammes de moutarde jaune ou, à défaut, de guacamole ;
  • Cornichons marinés ;
  • Épices et assaisonnements tels que la coriandre, le cumin, les grains de poivre noir, le piment en poudre et l'huile d'olive extra vierge.

Nous procédons d'abord à la découpe des baguette et place-la au four pendant quelques minutes à 180 degrés, afin qu'elle soit croustillante et dorée. Pendant ce temps, fais griller les tranches de tofuavec un filet d'huile d'olive.

Lorsque le pain est prêt, une couche de guacamole ou de la moutarde jaune, ajoute des tranches de tofu, quelques feuilles de coriandre et une pincée de cumin, de poivre noir et de piment. Les cornichons marinés sont ensuite placés sur le dessus, un filet d'huile d'olive extra vierge est versé dessus et la baguette est refermée.

Salade de fruits sans sucre ajouté

Macédoine

La Macédoine est un plaisir indéfectible lors d'un pique-nique. Facile à transporter grâce à des bols hermétiques, il peut être proposé aux convives dans des gobelets transparents en plastique recyclé. Mais comment la rendre savoureuse et saine ? Sans sucre ajouté.

Pour y parvenir, il faut judicieusement combiner les fruits les plus sucrés – comme les bananes, les pommes, les poires, les fraises et les baies – avec des fruits plus acides, comme les agrumes, les pêches et les prunes. Il faut donc éviter les jus de fruits tout prêts pour finir la salade de fruits, car ils sont riches en édulcorants, préférant plutôt un pressage maison de citrons ou d'oranges.

Desserts à la cuillère : crème au café

Crème au café

Si tu en as assez de la tarte aux pommes habituelle, tu peux aussi déguster d'excellentes desserts à la cuillère, peut-être transportés dans de petits bols hermétiques à l'intérieur de la glacière. Parmi les nombreuses propositions, l'une des plus simples est la crème au café. Pour la préparer, tu as besoin de :

  • 1 moka six de café ;
  • 300 grammes de crème fraîche liquide ;
  • 40 grammes de sucre.

Commence par préparer le caféLorsqu'il est prêt, verse-le dans un bol et laisse-le refroidir à température ambiante, puis mets-le au réfrigérateur pendant environ deux heures. Une fois froid, dans un bol, commence à fouetter le crème liquide et, à mi-parcours, ajoute lentement le café refroidi.

Immédiatement après, on ajoute le sucre et on continue à fouetter la crème jusqu'à obtenir la consistance souhaitée. Le tout est ensuite versé dans de petits bols hermétiques, laissé au réfrigérateur pendant environ trois heures, puis au congélateur pendant quelques heures avant le départ. À l'intérieur de la glacière, la crème conserve sa consistance pendant environ quatre heures.