Home Développement durable Construction durable : les 4 matériaux écologiques les plus innovants

Construction durable : les 4 matériaux écologiques les plus innovants

0
Construction durable : les 4 matériaux écologiques les plus innovants

L'objectif de la est de créer des modèles qui sauvegardent l'environnement naturel. Mais ils doivent aussi permettre d'améliorer les économies d'énergie et d'eau, pour des factures moins élevées mais surtout pour un impact environnemental moindre. Les matériaux choisis dans les projets doivent donc être respectueux de l'environnement et garantir une bonne efficacité et une protection des ressources.

Par construction durable Nous en entendons parler depuis un certain temps déjà, mais nous ne comprenons peut-être pas toujours ce que cela signifie. Le diable, comme on a coutume de le dire, est dans les détails, et dans ce cas, l'argument ne varie pas. Le monde de la construction écologique est immense, mais pour le comprendre, il faut partir de ses bases, afin d'en saisir l'essence.

En effet, le concept de construction durable part du postulat de construire dans le respect de l'environnement, avec des matériaux solides, mais aussi avec un faible impact sur l'environnement. Il cherche à la fois à utiliser des éléments qui n'ont pas subi de processus de production invasifs en termes de pollution, mais aussi à améliorer l'efficacité énergétique ou hydrique de la .

Les ressources de la planète sont moins nombreuses que par le passé et il appartient aux êtres humains de pouvoir protéger la planète et d'éviter de la piller. La construction écologique va dans ce sens, pour recycler le recyclable et avoir peu d'impact écologique. Dans ce contexte, après la conception écologique, ce sont certainement les matériaux utilisés qui sont importants.

Les nouvelles maisons vertes, ou les rénovations d'anciennes, suivent désormais souvent le principe de la construction durable, qui permet de ne pas gaspiller les ressources. Si nous allons construire ou rénover, le conseil est de s'en remettre à une entreprise qualifiée qui connaît les défis de la construction écologique et qui peut nous donner les bonnes suggestions.

Matériaux de construction durables
Source : iStock

Construction durable : le choix des matériaux

La choix des matériauxdans le domaine de la construction durable, part de certaines bases importantes qui ramènent toujours à la nécessité d'impacter le moins possible la planète. En règle générale, la priorité est donnée aux matériaux recyclés. Mais on a également accès à la liste des naturels renouvelables, à condition qu'ils soient abondants sur la planète.

Lire aussi :  Installation géothermique : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

Les matériaux reconditionnés ou régénérés ne sont pas jetés, mais utilisés dans les meilleurs projets architecturaux, en privilégiant les matériaux considérés comme non toxiques. C'est-à-dire des éléments qui ne contiennent pas de substances pouvant interagir négativement avec la santé humaine, comme les peintures contenant du plomb et du chrome.

En général, dans la construction écologique, tous les composants à faible teneur en composés organiques volatils sont récompensés, en plus des matériaux déjà mentionnés à faible teneur en métaux lourds. L'objectif est en effet non seulement de construire ou de rénover une maison en harmonie avec la nature, mais aussi et surtout un nid sûr pour ses habitants.

Mais comme l'efficacité énergétique fait aussi partie de la construction écologique, ces matériaux doivent aussi garantir des économies en termes d'eau et d'énergie. En effet, comme nous l'avons mentionné, on essaie d'utiliser des éléments qui favorisent la protection des ressources existantes, en améliorant la consommation de gaz, d'électricité et d'eau.

Construction écologique : les matériaux les plus innovants

Si les matériaux recyclés, récupérés et Km0 sont préférés à ceux qui n'entrent pas dans ces catégories, des éléments innovants figurent également sur la liste du constructeur vert. Il existe en effet des matériaux qui font partie intégrante de la construction écologique moderne. Leur durabilité est longue, leur production à faible impact, leur rendement optimal.

Béton souple

On peut aussi le trouver sous le nom de engineered concrete composite, ou ECC, mais quel que soit le nom qu'on lui donne, le béton flexible possède des caractéristiques qui en font un excellent matériau. Contrairement au béton normal, qui est fragile par nature, le béton flexible est cinq cents fois plus résistant à la fissuration et il est également plus efficace pour absorber les chocs.

La différence est due à l'infusion de dioxyde de carbone, qui renforce le béton en utilisant moins de ciment et en réduisant les émissions de carbone. La ductilité du CEC permet également de réduire les coûts financiers et environnementaux des bâtiments, contrairement au béton traditionnel, qui se casse souvent et nécessite des réparations périodiques.

Lire aussi :  Comment meubler ta maison de manière écologique ?

Bambou

Une autre alternative durable aux matériaux de construction conventionnels est le bambou, un matériau flexible qui permet aux constructeurs de l'utiliser à des fins structurelles et décoratives. C'est une ressource facile à trouver et abondante sur notre planète, ce qui signifie qu'il n'y a pas de risque d'appauvrissement.

Le bambou produit d'ailleurs très peu de déchets, car une tige entière d'un bambou peut être utilisée dans la construction et tous les déchets sont compostables. Cela signifie qu'il n'y a pas de charge d'élimination globale pour ce type de ressource.

Champignons

Si on dit mycélium, on peut tout imaginer sauf que les champignons peuvent être utilisés pour des projets de construction de bâtiments. Mais lorsqu'il est associé à des matériaux tels que le bois, la sciure de bois et les déchets de démolition, le mycélium peut être moulé en briques, qui sont solides et utiles pour les projets de construction durable.

Le mycélium n'est pas encore utilisé à grande échelle, mais il existe quelques exemples notables. En 2014, une structure organique en briques connue sous le nom de Hy-Fi a été construite dans le Queens, à New York. Le bâtiment faisait partie du programme Young Architects du MoMA et utilisait des briques organiques et biodégradables fabriquées à partir de ce matériau.

Béton imprimé en 3D

L'impression 3D peut avoir un impact majeur sur la productivité et la durabilité de la construction. L'impression 3D du béton permet de concevoir numériquement n'importe quelle forme et de la transformer en un objet réel.

Contrairement à la construction traditionnelle, qui consomme beaucoup d'énergie en raison du transport des matériaux et des complexités de la chaîne d'approvisionnement, l'impression 3D permet aux constructeurs de concevoir et de construire plus rapidement, ce qui leur permet d'économiser du temps, de l' et de l'énergie. Et la production de déchets est également minime.

Sources