Accueil Environnement Décret législatif 152 de 2006 : texte unique sur l’environnement

Décret législatif 152 de 2006 : texte unique sur l’environnement

17
0

Le décret législatif 152/2006 établit les procédures d’évaluation environnementale stratégique (EES), d’évaluation de l’impact sur l’environnement (EIE) et d’autorisation environnementale intégrée (IPPC). Il réglemente la protection des sols, la lutte contre la désertification, la protection de l’eau, la gestion des déchets et l’assainissement des sites contaminés, la protection de l’air et la réduction des émissions, ainsi que la protection des indemnités contre les dommages environnementaux.

Le Décret législatif 152 de 2006ou le texte unique sur l’environnementest la principale loi italienne réglementant les aspects environnementaux. Les réglementations environnementales en général visent à préserver la beauté du paysage et de la culture, et à défendre la qualité de vie et la sécurité des citoyens. Au fil des ans, ces objectifs ont été complétés par la mise en œuvre de la législation existante avec des procédures d’évaluation et de gestion des projets qui affectent l’environnement. Ainsi, ces dernières (on parle par exemple d’EIE ou d’EES) ont fini par y être introduites. Tout cela, et bien plus encore, est contenu dans le décret législatif 152 de 2006. Voyons ce qu’il prévoit et quels sont ses points saillants.

Décret législatif 152 de 2006 : ce qu’il prévoit

Ce que dit le décret législatif 152 de 2006? Il a pour “objectif principal la promotion des niveaux de qualité de la vie humaine, à atteindre par la sauvegarde et l’amélioration des conditions de l’environnement et l’utilisation prudente et rationnelle des ressources naturelles”. Le décret législatif susmentionné, qui réglemente la protection de l’environnement et de la gestion des déchets, comprend :

  • les procédures d’évaluation environnementale stratégique (EES), d’évaluation des incidences sur l’environnement (EIE) et d’autorisation environnementale intégrée (IPPC).
  • la protection des sols et la lutte contre la désertification, la protection de l’eau contre la pollution et la gestion des ressources en eau.
  • la gestion des déchets et l’assainissement des sites contaminés.
  • la protection de l’air et la réduction des émissions dans l’atmosphère.
  • la réparation des dommages causés à l’environnement
Lire aussi :  Préserver la biodiversité grâce à la technologie : idées

Il est important de souligner que le texte du décret législatif n° 152/2006 trouve son origine dans une “loi déléguée” du Parlement, la loi sur la protection de l’environnement. Loi n° 308 de 2004. Lorsqu’elle est entrée en vigueur, elle comprenait six parties et 318 articles. Au fil des ans, elle a subi des modifications – notamment dans les parties II, IV et V – et l’ajout de deux autres. Il s’agit de la partie V bis, “Dispositions relatives aux installations particulières”, et de la partie VI bis, “Sanctions pour les infractions administratives et pénales dans le domaine de la protection de l’environnement”. Elles ont été introduites par la loi 68 sur les infractions écologiques de 2015.

Décret législatif 152 de 2006 : ce que prévoit le texte unique sur l'environnement.
Source : Pexels

Décret législatif 152 de 2006 texte environnemental mis à jour.

Entre 2006 et 2024, plusieurs mises à jour ont été effectuées à ce sujet. Parmi les plus récentes, on peut citer la loi n° 137 du 09 octobre 2023, qui a introduit les articles 6, 6-bis et 6-ter concernant la réglementation environnementale sur les incendies de forêt, la protection de la faune et l’abandon de déchets, et qui a transformé la sanction administrative initialement prévue en une sanction pénale à caractère pécuniaire à appliquer en cas d’abandon de déchets effectué par les citoyens. Et la loi n° 41 du 21 avril 2023, concernant, entre autres, les dispositions urgentes pour la mise en œuvre des politiques de cohésion et de la politique agricole commune.

Lire aussi :  La nutrition parentérale chat, comment ça marche

Que prévoit la partie III du décret législatif 152 06 ?

En ce qui concerne la partie III, qui met en œuvre la loi n° 308 du 15 décembre 2004, le décret contient 139 articles structurés en quatre sections différentes. L’une d’entre elles concerne la protection des eaux contre la pollution, une autre les instruments qui la permettent. Une autre partie est consacrée à la gestion des ressources en eau. La dernière partie contient les dispositions finales et transitoires du règlement.

Quelle est la définition des déchets selon le décret législatif n° 152 2006 ?

C’est l’article 183, paragraphe 1(a) du décret législatif n° 152/2006 qui donne la définition légale des déchets. Selon celle-ci, un déchet est “toute substance ou objet dont le détenteur se défait ou dont il a l’intention ou l’obligation de se défaire”.

Qu’entend-on par dommage environnemental en vertu du décret législatif n° 152/2006 ?

Nous savons que lorsqu’il s’agit d’un dommage environnemental ou de la menace d’un tel dommage, le droit italien et le droit européen prévoient que l’État (ou les États membres) a l’obligation de le réparer. Mais qu’entend-on précisément par dommage environnemental ? Selon l’article 300 du décret législatif 152/2006, il s’agit de “la détérioration significative et mesurable d’une ressource naturelle (espèces et habitats protégés, zones naturelles protégées, eaux de surface et souterraines, terres) ou des services publics fournis par ces ressources”.

SOURCE :