Accueil Environnement ‘La caravane des glaciers’ : le voyage avance à la découverte du...

‘La caravane des glaciers’ : le voyage avance à la découverte du glacier d’Indren.

45
0

Le protagoniste de la deuxième étape de “La Carovana dei Ghiacciai” est le glacier d'Indren, situé dans le massif du Mont Rose.

Le se déplace dans une autre région pour continuer à raconter l'histoire de nouveaux lieux, de nouveaux glaciers et des processus de déglaciation qui se déroulent à leur surface.

Le protagoniste de cette deuxième étape de “La caravane des glaciers” est le… Glacier d'Indrensitué dans le massif du Mont Rose.
Juste là, où les gens allaient skier l'été, les deux dernières années ont vu un recul frontal de pas moins de 64 mètres, dont seulement 40 mètres l'année dernière.

19 AOÛT 2022

La journée du 19 août a commencé avec l'enthousiasme et la passion pour la nature que David – photographe d'EPHOTO et partenaire technique de la Caravane – a décidé d'emmener avec lui, avec son sac à dos et son équipement technique tout au long de son expérience avec Legambiente.

Quelques heures de conférence de presse à Aoste, suivies d'une promenade dans la ville en compagnie du président du club du Val d'Aoste, pour découvrir la porte prétorienne, parfaitement intégrée au centre-ville, et ses fascinants recoins médiévaux chargés d'histoire.

Lire aussi :  Quelle est la végétation du maquis ?

Nous reprenons la route pour rejoindre la ville d'Alagna.
Un trajet qui a duré environ trois heures, à travers de petits villages charmants.
L'attention de David est attirée par l'atelier d'un menuisier, “un petit labyrinthe d'objets en bois” comme il l'appelait, il a donc décidé de s'attarder quelques minutes de plus pour capturer ce lieu riche en artisanat et en tradition.

Arrivé à Alagna, le groupe est au complet et profite d'un agréable moment de détente. Encouragé par la mélodie de Martin Mayes, corniste et témoin de la campagne.

Après ce moment de détente, le groupe monte dans le téléphérique pour ensuite repartir en direction de Turin.

20 AOÛT 2022

6:00 a.m.
La journée commence tôt avec la sonnerie du réveil à 6h00, un petit déjeuner rapide au bar en dessous du téléski pour recharger tes batteries en attendant toutes les autres personnes de l'équipe.

Après un court trajet en téléphérique, nous arrivons dans une belle vallée.
Puis premier arrêt, accompagné par les experts du comité glaciologique avec une explication du glacier, son excursus historique pour vérifier l'ampleur et la rapidité des processus de déglaciation, le tout grâce au support d'images historiques montrant la réduction de la taille.

Lire aussi :  Cirques sans animaux : pays où ils sont interdits

Sur le chemin du retour, une partie de l'équipe s'est arrêtée au téléphérique désaffecté, où la glace n'est plus présente et où il ne reste que des rochers, des débris, des lacs et des flaques d'eau.

Ensuite, un focus sur l'urgence des remontées mécaniques désaffectées, dont environ 250 ont été cartographiées dans toute l' par le rapport Legambiente.

12:00
La descente commence pour un déjeuner régénérant, suivi de l'agréable mélodie de Martin Mayes avec son cor posé sur la pierre au milieu du lac glaciaire.

21 AOÛT 2022

9 heures
Le réveil sonne tôt, 9 heures, à quelques heures de la maison de Vanda pour partager quelques bavardages, entre deux bouchées.

22 AOÛT 2022

Le réveil a également sonné très tôt ce matin.
Un petit arrêt chez Vanda avant de se rendre à la conférence de presse à l'Institut de glaciologie.
A l'issue de la conférence, très médiatisée, petite pause déjeuner puis retour à la maison.

Et enfin, pourquoi ne pas terminer la journée par une baignade rafraîchissante dans le lac ?