Accueil Environnement La neutralité carbone : ce que c’est et pourquoi c’est important

La neutralité carbone : ce que c’est et pourquoi c’est important

57
0

La neutralité est un concept nouveau et important qui vise à promouvoir la durabilité environnementale. En effet, s'il est vrai que les émissions de dioxyde de carbone augmentent, leur élimination totale contribue largement à rendre l'empreinte carbone nulle. Et nous aussi, avec de bonnes habitudes de vie, nous pouvons à notre petite échelle contribuer à rendre plus propre la planète sur laquelle nous vivons.

La neutralité carbone est un sujet qui fait débat partout : les émissions de CO2 augmentent, mais pour réduire l'empreinte carbone, il faut agir rapidement. Le Parlement européen est le premier à encourager cette démarche. Et il donne sa définition de la neutralité carbone, qui précise en quelques lignes de quoi il s'agit.

En fait, la neutralité carbone est atteinte lorsque la même quantité de CO2 est libérée et retirée de l'atmosphère, avec un bilan nul. Le plus simple est de ne pas émettre plus de dioxyde de carbone que ce que peuvent absorber les arbres et les plantes, mais ce n'est pas le seul moyen de réduire l'impact des gaz à effet de serre sur l'environnement.

C'est le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, lui-même qui a dressé une liste de points clés pour atteindre l'objectif. Parmi ceux-ci figure la coordination entre les différentes structures internationales pour faire avancer les stratégies de lutte contre le changement climatique.

Mais nous, citoyens, pouvons aussi contribuer à l'empreinte carbone zéro en mettant en œuvre une série de comportements respectueux de l'environnement qui réduisent les émissions. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, ou GIEC, estime que nous pouvons parvenir à une empreinte carbone nulle d'ici 2050, mais un engagement de chacun est important.

Lire aussi :  Toundra et taïga : les différences entre ces deux écosystèmes.
Neutralité carbone
Source : Pixabay

La neutralité carbone : ce que c'est

Le Émissions de CO2 sont l'une des principales causes du changement climatique. Depuis le début de la révolution industrielle, l'homme utilise de plus en plus de combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz naturel qui, une fois brûlés, sont rejetés dans l'atmosphère sous forme de CO2. En mai 2019, sa concentration a atteint le niveau record de 415 ppm (parties par million).

Le CO2, ainsi que d'autres gaz à effet de serre, piège le rayonnement solaire et favorise le réchauffement climatique, un autre grave problème environnemental. Les effets dans les prochaines décennies pourraient être catastrophiques. On parle de sécheresses fréquentes, de tempêtes extrêmes et de vagues de chaleur, de fonte des glaciers, d'élévation du niveau de la mer et de perte de la biodiversité planétaire.

Dans ces scénarios apocalyptiques, la neutralité carbone est présentée comme la méthode la plus simple pour annihiler la cause première de la et du réchauffement climatique. En un mot, elle vise à atteindre zéro émission, ou au moins à les compenser en les absorbant.

Ce que dit l'ONU sur la neutralité climatique

Dans une communication récente, l'ONU a indiqué la direction que nous devrions prendre à court terme, afin d'atteindre la neutralité carbone dans un délai court :

  • Fixer un prix aux émissions de carbone qui permette d'investir dans leur élimination et dans le développement d'alternatives à faibles émissions, telles que les énergies renouvelables.
  • Arrêter la construction de nouvelles centrales électriques au charbon, qui sont responsables de la plupart des émissions.
  • Transférer le poids de la taxe carbone des contribuables vers les pollueurs.
  • Obliger la publication des risques économiques liés au climat
  • Inclure l'objectif de neutralité carbone dans les décisions financières et fiscales des pays.
Lire aussi :  L'anaplasmose chez le chien : symptômes et traitement GreenStyle

Ce que nous pouvons faire à notre échelle

Mais alors que l'on parle dans les chambres de décision mondiales de remèdes à grande échelle pour atteindre la neutralité carbone, nous, citoyens, pouvons aussi contribuer aux bons résultats du programme. Il s'agit d'améliorer notre comportement, mais aussi et surtout de considérer l'environnement dans lequel nous vivons comme un lieu à respecter et à sauvegarder.

Si l'on considère ensuite que la réalisation de cet objectif est également bénéfique pour nous et les générations futures, on comprend à quel point il est important de ne pas détourner le regard. En effet, la neutralité carbone signifie aussi moins de pollution environnementale et… une plus grande sécurité alimentaire.non seulement la récupération de la biodiversité et l'amélioration de l'état de la planète.

Pour cela, il suffit d'être plus vertueux et de commencer par réduire l'utilisation de la voiture pour se déplacer, au profit de moyens de transport plus écologiques. A la maison, nous pouvons également installer des panneaux solaires photovoltaïques pour disposer d'une énergie propre et réduire nos besoins en gaz, mais aussi rendre nos maisons écologiques et durables en pensant aux travaux d'efficacité énergétique.

Et enfin, nous disons aussi oui aux achats KM0, avec des achats auprès de fournisseurs et d'agriculteurs locaux, pour dynamiser l'économie là où nous vivons, mais aussi pour réduire les émissions dues aux transports. Si nous réduisons aussi notre consommation de viande, dont l'industrie est l'une des plus polluantes, nous rendons service à notre santé mais aussi à la planète.

Sources