Accueil Environnement Le dessalement durable : est-ce possible et qu’est-ce que cela implique ?

Le dessalement durable : est-ce possible et qu’est-ce que cela implique ?

22
0

Le est un processus par lequel on extrait le sel de l'eau de mer pour la rendre pure et donc potable. C'est un moyen de remédier à la rareté de l'eau sur Terre, en particulier dans certaines régions du monde où la sécheresse et le changement climatique, mais aussi les actions et les déchets de l'homme, ont causé des problèmes d'approvisionnement d'une ressource fondamentale pour la vie. Le dessalement durable est actuellement difficile à réaliser, mais pas impossible.

Sous le terme dessalement désigne un procédé utilisé pour augmenter la quantité d'eau potable disponible sur Terre, “simplement” en retirant le sel de l'eau des mers et des océans de la planète. L'eau potable est une ressource précieuse que les pays occidentaux considèrent comme acquise. De nombreuses personnes dans , en particulier dans les pays en développement, n'ont pas accès à des sources sûres. Le manque d'or bleu peut entraîner de graves problèmes de santé et même la mort de nombreuses personnes. Le dessalement durable est un procédé écologique qui devrait permettre de surmonter toutes les limites des systèmes classiques utilisés pour récupérer l'eau potable.

Quel est le plus grand inconvénient du dessalement ?

Le dessalement est un procédé qui permet d'éliminer les sels d'un liquide, en l'occurrence de transformer l'eau de mer en eau à boire, à utiliser pour se laver, pour cuisiner ou pour de nombreuses activités productives. Compte tenu de la rareté de l'eau potable sur Terre (due également au gaspillage et à l'utilisation imprudente par l'homme), ce procédé a récemment été de plus en plus exploité, voire trop intensivement, pour répondre aux besoins de la population mondiale croissante et, en particulier, de ceux qui vivent dans des régions où l'approvisionnement en eau n'est pas suffisant.

Le désavantage inconvénient majeur de ce procédé est qu'il ne peut pas être appliqué à grande échelle. Le système est massif, nécessite d'importantes ressources économiques et énergétiques, et la pollution de nos mers pourrait rendre encore plus difficile le processus, qui n'est pas très durable sur le plan environnemental dans sa formulation classique.

Pourquoi l'eau ne peut-elle pas être dessalée ?

Dessaler l'eau de mer n'est pas aussi simple qu'on pourrait l'imaginer. L'énergie nécessaire à cette procédure est élevée, tout comme les coûts de mise en œuvre de tels systèmes à l'échelle mondiale. Il ne faut pas non plus négliger le fait que, comme nous l'avons déjà mentionné, le dessalement pose plusieurs problèmes environnementaux. Il s'agit par exemple de savoir où éliminer les saumures concentrées qui se forment comme sous-produits du dessalement de l'eau de mer.

Lire aussi :  Qu'est-ce qu'un refuge pour animaux et où se trouvent-ils ?

A dessalement durable doit partir de plusieurs concepts : comment l'usine est construite, quelles technologies elle utilise, comment les résidus restants de l'exploitation sont éliminés. Si l'on ne prête pas une attention verte à tous ces aspects, il n'y aura jamais de dessalement durable, qui pourrait pourtant être une excellente innovation pour l'avenir de la Terre et de tous les pays qui souffrent de la soif. Avec toutes les conséquences que cette pénurie a sur la santé des gens, ainsi que sur les activités humaines.

Comment transformer l'eau de mer en eau potable ?

Pour transformer l'eau de mer en eau potable les techniques à utiliser sont différentes. L'osmose inverse est le procédé le plus populaire : l'eau salée est poussée à travers une membrane semi-perméable pour séparer le sel et les autres contaminants de l'eau pure. On peut également exploiter le technique d'évaporation à effets multiplesl'eau salée est évaporée par une source de chaleur puis condensée pour obtenir de l'eau pure. L'énergie solaire peut également être utilisée pour ce processus.

Comment se déroule le processus de dessalement ?

Comme nous l'avons déjà mentionné, il existe différents types de dessalinisateurs : par évaporation, par perméation ou osmose inverse, par échange d'ions.

  1. Les désalinisateur par évaporation fonctionne de manière simple : l'eau est chauffée, ce qui libère le sel et les déchets au fond et fait s'évaporer de l'eau pure. L'eau est acheminée vers une autre usine, refroidie et récupérée pour être utilisée.
  2. I dessalinisateurs à osmose inverse, en revanche, sont basés sur des installations économes en énergie (pour un dessalement plus durable) qui prélèvent l'eau de la mer. Celle-ci passe à travers des filtres qui la rendent potable. Le problème, c'est la saumure qui en résulte, dont on ne sait pas comment se débarrasser.
  3. Le dessalinisateur à échange d'ions, quant à lui, fonctionne en éliminant les ions (sodium) Na+ et (chlorure) Cl- sur des résines. L'eau est fortement dessalée, mais le problème de durabilité dans ce cas, ce sont les résidus de la régénération des résines.
  4. Il existe également dessalinisateurs combinés qui combinent ces techniques.
Lire aussi :  Les villes italiennes les plus polluées selon Legambiente

Dessalement

Combien coûte le dessalement de l'eau de mer ?

Il n'existe pas de réponse unique à la question combien coûte le dessalement de l'eau de mer. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : la technologie utilisée, la taille de l'usine, la disponibilité des ressources locales et le coût de l'énergie. Ils vont de quelques millions d'euros pour les plus petites centrales à des centaines de millions d'euros pour les beaucoup plus grandes, en tenant compte de tous les coûts qu'une telle opération entraîne (non seulement dans la pratique, mais aussi dans la construction, l'entretien, les salaires de ceux qui y travaillent, et ainsi de suite). Pour donner un exemple, l'usine de dessalement de Dubaïl'une des plus grandes au monde, a coûté 3,5 milliards d'euros.

Combien coûte un litre d'eau dessalée ?

Pour calculer le coût de l'eau dessalée, il faut savoir que celui-ci se situe généralement entre 2 et 3 euros par mètre cube (chaque mètre cube correspond à mille litres). Mais, comme nous l'avons souligné précédemment, beaucoup dépend du procédé utilisé, de la technologie employée, de la taille de l'installation et des frais annexes.

Où se trouve le plus grand dessalinisateur du monde ?

Comme nous l'avons mentionné précédemment, l'un des plus grands dessalinisateurs du monde est celui de Dubaï, dans les Émirats arabes unis, qui dispute la première place à l'usine située à Melbourne. Selon des données plus récentes, l'usine de dessalement située dans le port de Jebel Ali est la plus grande du monde, construite pour afficher le luxe et la puissance, y compris technologique, de ce pays. La situation est différente pour celle de Wonthaggi, une ville d'Australie située dans l'État de Victoria, à 135 kilomètres de Melbourne. Ils ont commencé à la construire en 2007 et elle n'est toujours pas terminée. Son coût est de 3,5 milliards de dollars et il pourrait bientôt dépasser en taille celui de Jebel Ali. Le dessalinisateur australien a été créé pour lutter contre la sécheresse qui ne laisse aucun répit à la capitale australienne.