Home Maison & Jardin Les 5 meilleures plantes d’intérieur élégantes

Les 5 meilleures plantes d’intérieur élégantes

0
Les 5 meilleures plantes d’intérieur élégantes

Choisir des plantes élégantes pour son appartement ne répond pas seulement à des besoins esthétiques, mais aussi à des préoccupations sanitaires : il existe en effet de nombreuses variétés capables d'absorber les principaux polluants domestiques tels que le formaldéhyde, les retardateurs de flamme bromés ou les COV. Parmi les nombreuses possibilités, cinq espèces se distinguent à la fois par leur beauté et par leur facilité de culture : du sansevieria au maranta, en passant par le dracaena, autant d'astuces pour la maison.


Les 5 meilleures plantes d'intérieur élégantes

Quels sont les les meilleures plantes d'intérieur élégantes? Comment faire de nos environnements domestiques des lieux agréables à vivre et, ce qui n'est pas moins important, sains et purifiés ? Il existe de nombreuses espèces végétales que l'on peut cultiver chez soi, avec des habitats élégants et de grandes capacités de purification de l'air. Un aspect, ce dernier, qu'il ne faut pas sous-estimer : les environnements domestiques sont malheureusement contaminés par de nombreux polluants, tels que le formaldéhyde, les retardateurs de flamme bromés et les composés organiques volatils (COV). Choisir les bonnes plantes peut rendre la vie à la maison plus confortable.

Bien sûr, avant de culture, il est utile d'évaluer l'espace disponible et les caractéristiques climatiques de ta maison. Certaines variétés préfèrent les environnements humides, d'autres les environnements secs : il est utile de demander conseil à ton fournisseur de botanique. Voici cinq conseils .

Sansevieria : parmi les plantes élégantes les plus populaires.

Sansevieria
Source : Unsplash Sansevieria

Parmi les plantes les plus élégantes pour meubler l'appartement, la sansevieria. sansevieria. En particulier, les Sansevieria trifasciataune originaire d'Afrique plus tropicale, que l'on trouve aujourd'hui dans la plupart des maisons européennes.

Également connue sous le nom de “la langue de la belle-mere“Elle se caractérise par des feuilles allongées au port érigé. Ces feuilles présentent des stries vert foncé sur toute leur longueur, tandis que les marges apparaissent plus jaunâtres : c'est précisément la présence de ces trois teintes qui a valu à la plante d'être appelée ” trifasciata “. La culture est assez simple : le sansevieria aime la lumière mais pas l'exposition directe au soleil, tandis que l'arrosage n'est pas particulièrement fréquent en raison de la présence de feuilles semi charnues.

Lire aussi :  Décorum, plante : comment l'entretenir ?

Cette plante est également l'une des plus connues pour purifier les environnements domestiques : elle absorbe plus d'une centaine de polluants, dont le formaldéhyde, le benzène, le xylène et bien d'autres.

Dracena : le tronc du bonheur facile à cultiver.

Dracena

Pour ceux qui recherchent une plante d'intérieur à la fois élégante et facile à cultiver, le choix idéal est le… Dracena. Communément appelé “journal du bonheur“- précisément parce qu'elle est extrêmement facile à cultiver et qu'elle convient donc aussi à ceux qui n'ont pas la main verte – fait partie des incontournables de la culture domestique.

Elle pousse très rapidement, a une “en forme de palmier‘ avec de longues feuilles vertes et tombantes et ne nécessite que très peu d'interventions. Elle s'adapte à une grande variété de sols, nécessite un arrosage régulier mais pas excessif et s'épanouit aussi bien en plein soleil qu'à mi-ombre. De plus, cette plante retient certains polluants domestiques., tels que le smog, la fumée de cigarette, les COV, le formaldéhyde et bien d'autres.

Monstera et philodendron : des plantes élégantes, semblables mais différentes.

Semis de monstera

Si tu cherches des plantes élégantes avec d'énormes feuilles, tu peux compter soit sur le… monstera qu'à philodendron. Ces deux espèces sont souvent mises dans le même sac, car leur forme et leurs caractéristiques sont tellement similaires qu'elles sont souvent confondues. Pourtant, elles restent deux plantes différentes. Les identifier est pourtant très simple : la monstera – en particulier Monstera deliciosa – présente des trous centraux dans ses feuilles, une caractéristique absente chez le philodendron.

Les deux ont besoin d'un environnement moyennement humide, des températures assez élevées et des arrosages pas trop fréquents : mieux vaut, en fait, brumiser les feuilles. C'est précisément en raison de leurs grandes feuilles vertes que ces deux espèces figurent aussi, à juste titre, parmi les plantes capables de retenir divers polluants domestiques.

Lire aussi :  Caféier : soins en pot et en pleine terre

Maranta : la reine des plantes élégantes

Maranta
Source : Pixabay

Peu de gens peuvent résister à la beauté du Maranta leuconera, l'une des plantes les plus élégantes pour embellir son appartement. Originaire d'Amérique du Sud, cette plante est également connue sous le nom de “plante à prières“. En effet, les feuilles, le soir venu, se relèvent presque pour se refermer comme des mains en prière : une stratégie que la plante utilise pour retenir l'humidité.

Le Feuilles de maranta sont pour le moins fascinantes : elles présentent différentes nuances de vert, des stries rouges et d'autres couleurs, à tel point qu'elles semblent peintes. La plante aime beaucoup d'humidité, mais pas un arrosage excessif : il est donc utile de vaporiser régulièrement de l'eau sur les feuilles ou, encore une fois, de l'exposer à des environnements humides tels qu'une salle de bain. Elle préfère la lumière, mais pas l'exposition directe au soleil : surtout en été, il vaut mieux ne pas la placer trop près des fenêtres.

Pothos : la plante à suspendre pour tous

Pothos

Enfin une solution élégante pour ceux qui n'ont pas la main verte : le… pothos. Très facile à cultiver, cette plante se caractérise par ses nombreuses feuilles vertes en forme de cœur. Les variétés suspendues elles créent de véritables cascades végétales, très caractéristiques et belles à admirer.

Le pothos est très simple à cultiverElle aime les températures moyennes et la lumière – mais ne doit pas être exposée directement au soleil – et un arrosage pas trop fréquent. Il faudra cependant le tailler de temps en temps, car il pousse très vite. Le pothos peut également retenir de nombreux polluants environnementaux, à commencer par le formaldéhyde.