Accueil Santé Les 5 propriétés du marron d’Inde pour la santé et la beauté

Les 5 propriétés du marron d’Inde pour la santé et la beauté

790
0

Le marron d’Inde, Aesculus Hippocastanum, est une plante à l’aspect imposant, un arbre également répandu en Italie, dont la graine ressemble à celle du marron d’Inde. Contrairement à cette dernière, le “marron d’Inde” a un goût amer, qui peut avoir des effets toxiques. Néanmoins, la plante s’avère extrêmement bénéfique pour la santé, une amie de confiance pour ceux qui souffrent de troubles de la circulation, de varices et de nombreuses autres affections.


Les 5 propriétés santé et beauté du marron d'Inde

L’marron d’inde (Aesculus hippocastanum), également connu sous le nom de “marron d’IndeLe “marronnier d’Inde” est un arbre à l’allure imposante et majestueuse, apprécié surtout pour ses qualités médicinales et curatives. Bien que son apparence puisse laisser penser le contraire, la plante n’est pas apparentée à la châtaignier commun.

Il produit des fruits à coque verte, couverts de petites épines, et sa graine ressemble à celle du marron d’Inde, mais contrairement aux marrons normaux, le marron d’Inde a un goût très ameravec des effets très désagréables sur la santé en cas d’ingestion.

Néanmoins, la plante est particulièrement appréciée pour ses effets médicinauxnotamment pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-hémorroïdaires. Les extraits de la plante sont principalement utilisés pour le traitement des maladies suivantes fissures anales, hémorroïdes et de lutter contre le problème des varices.

Et si on te disait que les propriétés du marron d’Inde peuvent aussi soigner d’autres maux ? Voyons tout ce qu’il faut savoir sur ce remède naturel efficace.

Caractéristiques de la plante

Source : Pixabay

Le marronnier d’Inde est originaire du sud-est de l’Europemais on le trouve aujourd’hui dans de nombreuses autres régions du monde, y compris en Italie.

Il fait partie de l’ordre des SapindaceaeLa Sapindaceae est une plante à très longue durée de vie, qui peut atteindre l’âge vénérable de 300 ans, de la Famille des Hippocastanaceae.

L’arbre peut facilement atteindre une hauteur de 25 à 30 mètres. couronne très largeSes feuilles dentelées sont d’un vert vif.

En raison de sa taille, le marronnier d’Inde est l’une des plantes les plus utilisées pour créer des zones ombragées dans le jardin.

Le marron d’Inde

Sa fleursde couleur blanche à rosée, ont la forme classique d’une panicule, avec des inflorescences pyramidales apparaissant entre avril et mai. I les fruits du marronnier d’indepar contre, apparaissent comme une sorte de capsule ronde et verteavec une peau très épaisse, couverte de petits crochets.

A l’intérieur de la capsule, il y a un graine Le marron d’Inde ressemble beaucoup au marron d’Amérique, mais il est plus grand et de forme plus arrondie. Contrairement à la châtaigne que nous consommons généralement pendant les mois les plus froids, le marron d’Inde n’est pas comestible.

Cette châtaigne, connue sous le nom de “châtaigne folle‘, il a en effet un goût très amer.

Le nom curieux de cette plante, ” marron d’Inde “, vient des mots grecs “hippos“, cheval et “castanon“châtaigne”. Autrefois, le fruit était utilisé comme un nourriture pour chevaux. La plante est également connue sous d’autres noms, tels que “châtaigne amère” ou “fausse châtaigne”.

Pourquoi le marron d’Inde n’est-il pas comestible ?

Outre son goût peu agréable, la châtaigne du marron d’Inde présente également quelques inconvénients. effets toxiquesen raison de la présence de saponines. Il en va de même pour les fleurs, les feuilles et l’écorce de l’arbre. Confondre une châtaigne à noix avec une châtaigne comestible normale peut entraîner de nombreux problèmes.

La graine de la plante, en effet, peut être à l’origine de des symptômes gastro-intestinaux comme :

  • Nausées
  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Irritation de la gorge.
Lire aussi :  Acouphènes : remèdes naturels contre les bourdonnements d'oreille

Dans les cas les plus graves, la noix de châtaigne peut même causer des dommages et des lésions à l’estomac. lésions gastriques.

Malgré la toxicité de la plante, le marron d’Inde a toujours été considéré comme un remède susceptible d’améliorer la santé de différentes manières. Selon un croyance populaire, apportez un châtaigne folle dans votre poche pourrait nous sauver des rhumes, grippes et autres maladies saisonnières.

Propriétés du marron d’Inde

Marron d'Inde
Source : Pixabay

L’un des principes actifs présents en plus grande quantité dans la plante est leescineune substance qui agit comme anticoagulant naturelcapable de réduire la rétention d’eau et de favoriser la santé capillaire.

Les produits Escin sont généralement utilisés pour réduire les gonflements, œdème et la fatigue des membres inférieurs, pour traiter des troubles tels que les varices, les hématomes, les hémorroïdes et les maladies de la peau. renforcer les capillaires fragiles.

Des études récentes ont montré une certaine efficacité du marron d’Inde pour contrecarrer l’action de deux enzymes, laélastase et la hyaluronidasequi sont responsables de la dégradation des parois des vaisseaux sanguins.

En outre, le marron d’Inde présente d’autres avantages pour la santé, tels que antioxydants e flavonoïdestels que la quercitine et le kaempférol, des triterpènes, des vitamines, en particulier des vitamines C, D et B, et des minéraux.

A quoi sert le marron d’Inde ?

Nous avons déjà abordé, dans les grandes lignes, les premières les effets bénéfiques potentiels du marronnier d’Inde pour la santé. Les extraits, obtenus à partir des graines, de l’écorce et des bourgeons de la plante, exercent des propriétés apaisantes et tonifiantes utiles à la circulation sanguine.

Le marron d’Inde est généralement utilisé pour traiter les troubles de la circulationinsuffisance veineuse chronique, varicesfragilité capillaire, hémorroïdes et bien d’autres encore. Le remède est également utilisé dans le domaine des beautéoù ses effets bénéfiques sur la peau et les cheveux sont appréciés.

Le marron d’Inde est également utilisé pour traiter les imperfections de la cellulite, car il réduit la rétention d’eau et l’inflammation. renforcer les cheveux.

Examinons de plus près quelques-uns des effets bénéfiques possibles de ce cadeau de Mère Nature.

Le marron d’Inde pour la circulation

En ce qui concerne ses effets sur la circulation sanguine, le remède est généralement utilisé par voie topique, pour traiter des affections courantes telles que jambes lourdes et fatiguées en permanenceprévention des fourmillements et des engourdissements, deux symptômes d’une mauvaise circulation du sang.

En outre, en raison de sa fonction “veinotonique”, il est utilisé pour traiter la fragilité capillaire.

Un remède naturel contre les hémorroïdes

Sous forme de pommade ou de gemodérivatif et de complément, le marron d’Inde est également utilisé dans les cas suivants traiter les hémorroïdes aux stades moins sévères grâce à sa fonction de vasoconstriction.

L’utilisation de ce remède naturel pourrait réduire les démangeaisons et la sensation de brûlant, limiter l’enflure et la douleur, renforcer les vaisseaux sanguins dans la zone affectée.

Combien de gouttes de marron d’Inde prendre pour les hémorroïdes ?

Le produit est également disponible sous forme de gouttes à prendre par voie orale. En général, les dosage est de 50/60 gouttes dissoutes dans de l’eau, à prendre deux fois par jour.

Cependant, il est toujours préférable de suivre les instructions de l’étiquette du produit ou se fier à l’avis de son médecin.

Des bienfaits aussi pour la peau

Des études ont examiné les effets possibles du marron d’Inde sur la peau. soins de la peau. En particulier, on pense que le remède peut favoriser la cicatrisation des plaies et les maladies de la peau telles que eczémas. Plus surprenant encore, on pense que les extraits peuvent aider à lutter contre certaines maladies infectieuses. tumeursy compris celles de la peau.

Lire aussi :  Syndrome prémenstruel : 5 remèdes naturels qui aident

A cet égard, selon certaines recherches, les extraits de la plante sont capables de agir contre les cellules cancéreusesen les tuant ou en ralentissant leur développement. Bien entendu, de nouvelles études seront nécessaires avant de pouvoir confirmer de tels résultats.

Un remède contre les douleurs musculaires

Grâce à son effets anti-inflammatoiresLes crèmes à base de marron d’Inde sont souvent utilisées, en combinaison avec d’autres remèdes naturels, pour soulager certaines affections courantes telles que les douleurs musculaires et articulaires ou les rhumatismes.

Marron d’Inde : propriétés pour les cheveux

Enfin, un effet reconnu des extraits de marron d’Inde concerne le soin et l’entretien des cheveux. santé des cheveux. Ce remède naturel serait en effet capable de renforcer les cheveuxlutter contre la chute des cheveux et améliorer la circulation du cuir chevelu.

Résultat : des cheveux plus fortsdes cheveux plus épais et plus sains.

Marron d’Inde : comment le prendre ?

L’extrait de marron d’Inde est généralement disponible en différentes formulations. Le produit peut être pris sous forme de comprimés ou de teinture mèresous forme de suppositoires pour le traitement des hémorroïdes ou, pour l’application cutanée, en gels, pommades ou lotions.

Il est également possible d’opter pour un solution d’hydroglycérol de marron d’Inde, à prendre par voie orale. Pour le soin des cheveux, on peut choisir un produit prêt à l’emploi contenant des extraits de la plante, comme le classique shampooing au marron d’Indeou ajouter quelques gouttes de teinture mère de marron d’Inde au masque ou à l’emballage habituel.

Compte tenu de la grande variété de produits et de remèdes à base de marron d’Inde disponibles sur le marché, il est conseillé de consulter son médecin ou son pharmacien pour choisir celui qui convient le mieux à ses besoins.

Marronnier d’Inde : contre-indications et effets secondaires

Source : Pixabay

À l’exception des feuilles, des graines ou des fruits crus de la plante, ce remède naturel est surtout considéré comme un produit de consommation courante. sans danger pour la santétant que l’on choisit de prendre les préparations faites en laboratoire.

Dans certains cas, cependant, l’utilisation de ce remède peut entraîner des effets indésirables. effets indésirables. C’est pourquoi le produit doit toujours être utilisé sur avis médical, en respectant les doses appropriées.

En cas d’application topique, le produit peut dans certains cas provoquer des démangeaisons et des rougeurs dans la zone affectée. Ne pas appliquer de crèmes ou de pommades contenant du marron d’Inde directement sur la peau. les plaies ouvertes ou des lésions cutanées.

Le produit est déconseillé aux personnes souffrant de :

  • Troubles digestifs
  • Gastrite
  • Reflux gastro-œsophagien
  • Insuffisance hépatique ou rénale.

Il est également contre-indiqué pour les femmes enceintes et pendant la grossessel’allaitement. Le marron d’Inde ne doit pas être administré par voie orale aux enfants de moins de 12 ans, sauf avis contraire du pédiatre.

Interactions pharmacologiques

Éviter de prendre des remèdes à base de marron d’Inde si l’on suit déjà un traitement à base de médicaments anticoagulants, agents antiplaquettaires o médicaments antidiabétiques.

Dans tous les cas, les personnes souffrant de certaines maladies ou prenant d’autres médicaments ou compléments doivent consulter leur médecin avant d’utiliser le marronnier d’Inde comme remède naturel.

Sources