Accueil Développement durable L’informatique verte : qu’est-ce que c’est ?

L’informatique verte : qu’est-ce que c’est ?

27
0

L'informatique verte, également connue sous le nom d'informatique écologique ou durable, représente l'avenir du secteur technologique. C'est un moyen de réduire l'impact environnemental de la production et de l'élimination des puces et des logiciels, sans affecter la qualité relative. Mais c'est aussi une stratégie pour rendre les machines durables, en optimisant leur efficacité énergétique et en les rendant faciles à recycler.

Le informatique verte porte de nombreux noms, tels que technologie verte ou informatique durable, mais aussi un certain nombre de définitions. L'objectif est de réduire l'impact des ordinateurs et des puces sur l'environnement en écologisant les processus de production et d'élimination. Mais aussi de favoriser une utilisation plus respectueuse de la planète des ordinateurs et des puces en optimisant leur coût énergétique.

En fait, dans de nombreuses organisations, opter pour l'informatique verte fait partie d'une série d'initiatives d'entreprise visant à maintenir ou à améliorer la durabilité et l'éthique. En bref, la technologie verte fait partie de ces modèles environnementaux, sociaux et de gouvernance conçus pour évoluer vers des solutions informatiques toujours plus écologiques.

Et ces stratégies, en plus de viser un monde plus vert, font de l'informatique verte un excellent moyen d'économiser de l'. En effet, les gens optent pour des équipements qui sont non seulement plus durables à chaque étape de leur cycle de vie. Mais aussi moins chers, capables de consommer moins d'énergie que les options plus anciennes.

Cependant, les processus informatiques verts doivent être compris de manière transversale, car le choix d'une technologie verte va de pair avec un changement de comportement au sein de l'entreprise. Un exemple ? La banale mais importante extinction des périphériques informatiques lorsqu'ils ne sont pas utilisés, en particulier ceux qui consomment beaucoup d'énergie.

Lire aussi :  Économie d'énergie : 12 conseils pour les éco-factures
Jeter les câbles d'ordinateur
Source : iStock

L'informatique verte : en quoi elle consiste

L'informatique verte n'est pas seulement une technologie durable, comme on l'a dit, mais un véritable modèle de gestion de l'énergie dans les entreprises. En effet, elle n'implique pas seulement le choix et l'utilisation écologiques d'ordinateurs et de divers périphériques. Mais elle comprend également une série de stratégies visant à réduire l'impact environnemental des appareils informatiques tout au long de leur cycle de vie.

Cela comprend leur conception, leur production, leur utilisation et leur mise au rebut, l'objectif global étant de minimiser l'impact sur l'environnement. dommages à l'environnement et promouvoir des pratiques durables dans l'industrie technologique. Et dans leur vie professionnelle, les machines vertes doivent également garantir des performances écologiques avec une faible consommation d'énergie.

Informatique verte et stratégies

Pas seulement des périphériques, mais aussi des stratégies durables et écologiques : l'informatique verte des entreprises peut en effet aussi inclure une série d'actions, à l'intérieur et à l'extérieur du centre de données, pour améliorer l'impact sur l'environnement. C'est ce que nous voyons ci-dessous.

L'intelligence artificielle et l'analyse des données

Les entreprises peuvent utiliser des capteurs et des outils de surveillance basés sur l'IA pour collecter et analyser des informations sur les centres de données afin de créer un modèle d'utilisation de l'énergie. Les outils basés sur l'IA peuvent également gérer le chauffage, le refroidissement et l'énergie de manière autonome.

Éteindre le matériel informatique et planifier l'utilisation de l'ordinateur.

Les appareils informatiques doivent être éteints pendant les longues périodes d'inactivité, en particulier les périphériques qui consomment beaucoup d'énergie. Mais cela va de pair avec la planification des activités informatiques dans des périodes dédiées, en laissant le matériel éteint à d'autres moments.

Lire aussi :  Noël éco solidaire, la règle des 3 R : récupérer, donner et recycler.

Choix d'ordinateurs et d'écrans économes en énergie

Les ordinateurs portables consomment moins d'énergie que les ordinateurs de bureau, en particulier dans le cas des écrans à cristaux liquides, qui sont moins énergivores que les écrans à tube cathodique. La certification Energy Star garantit des périphériques économes en énergie.

L'utilisation d'énergies alternatives

Les sources d'énergie alternatives, telles que l'énergie éolienne, solaire et hydroélectrique, ainsi que le refroidissement géothermique et d'autres nouvelles méthodes de refroidissement des centres de données, constituent un autre pas vers la durabilité informatique. Les technologies modernes garantissent de meilleures performances que la consommation. Mais le choix des énergies renouvelables améliore encore plus la relation entre le travail et l'impact sur l'environnement.

Les avantages de l'informatique verte

Le premier avantage de l'informatique verte est environnemental, puisqu'elle permet de réduire les équipements électroniques polluants, l'accumulation de déchets dangereux et d'améliorer la consommation d'énergie. Mais il y a aussi des avantages économiques pour ceux qui la choisissent, à commencer par des coûts énergétiques plus durables.

L'informatique verte encourage également la récupération et recyclage des déchets électroniques, contribuant ainsi à leur gestion plus efficace. Les périphériques fabriqués à partir de matériaux écologiques réduisent également l'impact sur l'environnement des composants qui ne peuvent plus être utilisés et doivent être jetés. Ils permettent également de réduire les coûts de mise au rebut.

Sources