Home Développement durable Où l’on jette le bouchon

Où l’on jette le bouchon

0
Où l’on jette le bouchon

Le liège est un matériau naturel issu des chênes-lièges, dont il est extrait. Mais que se passe-t-il si nous devons jeter les bouchons et les dessous de plat fabriqués dans ce composé léger mais aussi résistant ? Chaque municipalité a sa propre poubelle : mais ne sous-estimons pas la possibilité de le recycler de façon créative, pour en faire des objets utiles et beaux pour la maison et la personne.

Le liège est une ressource naturelle, car il est issu des chênes-lièges du même nom, il est biodégradable et renouvelable, et son extraction préserve la plante. En fait, le liège est extrait de l'écorce afin que l'arbuste ne soit pas endommagé de façon permanente et qu'il puisse commencer une nouvelle production du matériau. Ce qui signifie qu'il ne faut pas couper, mais cultiver.

Nous avons certainement tous chez nous un stock important de bouchons, qui protègent depuis toujours les vins et les différents spiritueux de l'attaque des agents extérieurs. En effet, ce matériau est hydrofuge, mais il ne laisse pas non plus passer l'air et protège ainsi nos boissons de l'altération due à ces interactions.

Mais il n'est pas exclu que nous ayons aussi des dessous-de-plat ou des pantoufles en liège, car le composé est léger, mais aussi résistant aux hautes températures. Le problème, c'est que, tôt ou tard, la question de l'utilisation du liège se pose. où tu jettes le bouchon détériorée ou qui n'est plus utilisable se pose.

Si dans certains cas, le matériau peut être recyclé à la maison, pour de petits travaux ou même pour des destinations moins évidentes, dans d'autres cas, il doit être jeté, car il n'est plus gérable. La bonne poubelle n'est pas toujours celle des déchets humides, car certaines communes peuvent avoir une collecte séparée des déchets.

Lire aussi :  Agenda 2030, objectif 7 : énergie propre et abordable.
Où jeter le liège
Source : Pixabay

Où jeter le liège : la bonne façon de trier les déchets.

Nous l'avons déjà mentionné et nous le répétons, le liège est un matériau naturel et compostable, dont la dérivation est l'écorce du chêne-liège. Les chênes-lièges, qui font partie de la végétation méditerranéenne depuis des siècles maintenant, constituent en effet une ressource pour l'extraction de ce composé. S'il n'est pas de “première source”, le liège est au contraire recyclé.

En fait, le matériau est souvent réutilisé dans l'industrie également, à tel point que de nombreuses villes ont lancé leur propre collecte sélective des déchets, afin de ne pas gaspiller cette matière première. La façon la plus correcte de le trier est de consulter le site Internet de ta commune.

Il est ainsi possible de vérifier s'il existe des collectes spéciales dans les îles écologiques, mais aussi si la municipalité a mis en place des initiatives collatérales pour la livraison. Il existe en effet des projets d'écoles locales et d'associations culturelles visant à collecter le compost à des fins artistiques. C'est sans compter les activités des caves et des établissements vinicoles.

Il y a parfois des entreprises qui demandent la livraison de bouchons de liège pour la restauration d'anciens et la réutilisation dans le même but, c'est-à-dire pour sceller des bouteilles d'alcool. Les bons d'achat sont généralement donnés en échange de clients vertueux qui apportent le matériel à la cave et peuvent ainsi profiter d'offres.

Si la commune de résidence n'a pas spécifié de méthode de collecte précise, le liège est normalement éliminé avec les déchets organiques. Les poubelle pour déchets humides est en effet la poubelle la plus adaptée pour un bon tri des déchets. Mais, il faut anticiper, même s'il s'agit d'un composé naturel, il est préférable de le casser avant de le jeter afin d'améliorer le recyclage.

Lire aussi :  5 choses à savoir sur la certification informatique - GreenStyle

Les décharges qui traitent des déchets humides ne disposent pas toujours de machines suffisamment puissantes pour briser et composter facilement le liège. Une façon d'accélérer le processus et d'éviter qu'il ne reste des blocs de ce matériau est de le casser avant de le jeter.

Le recyclage domestique du liège

Il ne faut pas oublier que le liège est un matériau ductile et résistant, ce qui signifie qu'il peut aussi être réutilisé jusqu'à ce qu'il se détériore. Si nous avons quelques bouchons qui nous restent d'une soirée toast, nous pouvons les tailler à l'aide d'un canif et les réutiliser pour boucher des boissons. Mais il y a aussi des utilisations entièrement nouvelles auxquelles nous pouvons penser.

Par exemple, le liège est parfait comme pelote à épingles, car il permet de garder le nécessaire de couture bien rangé, mais aussi de protéger nos mains contre les piqûres. De même, les pointes des couteaux de cuisine, souvent à l'origine de blessures accidentelles, peuvent être enfermées dans des morceaux de liège pour éviter qu'elles ne nous offensent.

Un meuble qui vacille peut également être égalisé avec des morceaux de liège, mais ce matériau peut aussi servir de cale placée sous les vases et accessoires lourds. Les meubles sont ainsi protégés des rayures et des bosses. Et quand l'envie te prend de BRICOLAGE nous, nous disons oui au liège pour un recyclage créatif et une famille saine faite maison.

Sources