Accueil Mobilité Parc national des Everglades : ce qu’il faut voir

Parc national des Everglades : ce qu’il faut voir

32
0

En Floride se trouve le des Everglades, l'un des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO les plus impressionnants de la planète. Avec 1,5 million d'acres d'habitat tropical et subtropical, cette réserve s'enorgueillit de posséder l'un des écosystèmes les plus diversifiés au monde. Chaque année, le parc accueille des visiteurs des quatre coins du globe, qui viennent admirer la faune et la flore locales.

Un joyau de la nature et de la biodiversité brille en Floride et constitue le Parc national des Everglades, parmi les réserves de biosphère les plus intéressantes du monde. Le site a été créé en 1934 à la demande du Congrès des États-Unis, qui a fait des Everglades un parc national. L'objectif était de protéger cet habitat tropical et subtropical, considéré comme l'un des écosystèmes les plus diversifiés de la planète.

Le parc couvre une superficie de 1,5 million d'acres et a gagné un certain nombre de reconnaissances supranationales au fil du temps. Le titre de réserve de biosphère, que nous avons déjà mentionné, n'en est qu'une parmi d'autres. En fait, les Everglades sont également considérées comme une zone humide d'importance internationale et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ceux qui visitent Miami, la capitale de la Floride, qui n'est qu'à une heure de route du parc, ne peuvent manquer de prévoir une halte dans la réserve. Le charme des marais attire des passionnés du monde entier. La flore et surtout la faune locale, dont les alligators et les flamants roses sont les principaux protagonistes, sont les sujets favoris des photos et des vidéos.

Dans le parc, qui peut être visité toute l'année mais surtout pendant la saison sèche, de décembre à avril, il y a plusieurs façons de vivre pleinement cet endroit. Il y a par exemple les excursions guidées à pied, à vélo ou en kayak, ainsi que les tours en aéroglisseur pour naviguer dans les zones aquatiques de la réserve.

Parc national des Evergaldes
Source : iStock

Parc national des Everglades : ce qu'il faut voir

Le parc national des Everglades, situé au sud de la Floride aux États-Unis, est un écosystème unique, célèbre pour ses vastes… mangrovesdes marécages et des forêts de pins. Le site abrite une riche variété de flore adaptée aux habitats uniques qui s'y trouvent. Mais aussi une faune riche, où les reptiles et les oiseaux sont les protagonistes incontestés.

Lire aussi :  Voyages durables pour la Saint-Valentin : destinations où aller

Les espèces d'arbres et de fleurs

Situé au confluent de l'Amérique du Nord tempérée et des Caraïbes tropicales, le parc national des Everglades abrite une flore représentative des deux climats. En effet, les conditions optimales qui prévalent dans tout le sud de la Floride favorisent une croissance luxuriante des arbres et des fleurs. Ces lieux constituent d'ailleurs des habitats pour des espèces endémiques protégées.

Parmi les plantes les plus importantes et les plus pittoresques, on trouve les broméliacées et les orchidées épiphytes, dont la rare et magnifique orchidée fantôme. Le parc compte 39 espèces d'orchidées indigènes, ainsi qu'environ 750 autres types de plantes à graines indigènes. Mais les plantes grasses ne manquent pas non plus, avec une belle variété de cactus typiques.

Le parc abrite par exemple l'un des plus grands spécimens de Harrisia simpsonii, un cactus signalé comme étant en voie de disparition par l'État de Floride. Mais on y trouve aussi quelques espèces de cactus à figues de Barbarie et le cactus triangulaire, connu pour ses inflorescences blanches qui poussent de minuit jusqu'à l'aube et ses fruits rouges brillants.

Quelle que soit la période de l'année à laquelle tu souhaites faire un détour par le parc national des Everglades, tu pourras admirer les magnifiques espèces de fleurs sauvages. Les nénuphars blancs, les nénuphars des marais, les lobélies, mais aussi les asclepias des prairies, l'aster grimpant ou le charmant fenouil d'eau, éthéré mais vénéneux, méritent tous d'être immortalisés.

Parc national des Everglades
Source : iStock

Faune typique des Everglades

Aucune visite des Everglades ne serait complète sans un arrêt dans les clairières qui abritent la faune la plus caractéristique de ces lieux. Si le marais n'est pas toujours accueillant pour certaines espèces, il l'est pour d'autres, comme les amphibiens, qui tapissent ces zones.

Lire aussi :  Les plus beaux marchés de Noël d'Europe et d'Italie

Le crapaud de mer et le crapaud des chênes ou le très vert Hyla gratiosa, également connu sous le nom de grenouille arboricole aboyeuse, sont chez eux dans ces endroits. Mais les véritables VIP de ces zones humides sont les reptiles, avec le alligators et les crocodiles qui sont les maîtres incontestés des terres marécageuses de Floride. Il y a aussi des boa constrictors, des iguanes et des serpents corail de l'est.

Les listes de reptiles des Everglades ne sont pas courtes, car elles comprennent d'autres variétés de serpents ainsi que des geckos et des lézards plus inoffensifs. Mais les rongeurs ne manquent pas non plus, comme le rat surmulot, l'écureuil gris de l'est et l'écureuil volant, qui partagent leur territoire avec la souris domestique et le rat des champs.

Parmi les mammifères carnivores, on ne peut pas oublier la panthère de Floride, mais aussi le renard roux et le mignon raton laveur. Et inutile de préciser que pour les ornithologues, les Everglades sont un coin du monde plein d'observations intéressantes. Le flamant rose et l'ibis blanc sont deux des 360 espèces d'oiseaux recensées.

Comment visiter le parc national des Everglades dans les règles de l'art ?

Si nous voulons faire une visite au parc national des Everglades, il existe plusieurs façons de voir les différentes parties de la réserve. La visite en aéroglisseur est la plus adaptée si nous voulons glisser sur les étendues d'eau sans effort. Mais nous pouvons aussi louer des kayaks et des canoës pour être plus dynamiques et décider des horaires et des arrêts en cours de route.

Une bonne alternative est d'opter pour un vélo, avec lequel nous pourrons parcourir la vallée des requins, située au cœur du parc, où une piste cyclable de 24 kilomètres nous permettra de faire le tour sur deux roues. Et si nous préférons faire du sac à dos à pied, il existe aussi des itinéraires guidés pour connaître la beauté de la région.

Sources