Accueil Environnement Pollution sonore : ce que c’est et ce qui en est la...

Pollution sonore : ce que c’est et ce qui en est la cause

25
0

Nous pourrions définir la comme une exposition à des sons environnementaux excessifs qui nuisent à la santé humaine et à l'environnement. Ses principales causes sont la circulation, les activités industrielles, les événements sociaux et les transports publics. Toutes ces sources génèrent des ondes sonores qui dépassent les niveaux acceptables pour l'oreille humaine et qui, à long terme, peuvent entraîner des conséquences désagréables, telles que la perte d'audition.

L'pollution sonore, une forme de pollution environnementale à laquelle les citadins ne prêtent sans doute pas trop attention, se caractérise par la présence excessive de sons indésirables dans l'environnement. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, elle n'est pas sans conséquences. Bien au contraire. Ses effets peuvent avoir un impact négatif sur la santé humaine et sur l'environnement en général. Voyons quelles en sont les causes et quelles en sont les conséquences.

La pollution sonore, qu'est-ce que c'est ?

Qu'est-ce que la pollution sonore ? est vite dit : c'est un bruit dérangeant. Et il peut être soit continu, soit intermittent. Selon la donnée par le National Geographic on entend par là “tout son indésirable ou dérangeant qui affecte la santé et le bien-être des êtres humains et des autres organismes”.

La gamme des sons que l'oreille humaine est capable de percevoir est décrite par la norme fréquence du son (mesurée en Hertz) et l'intensité, en décibels. En ce qui concerne les premiers, les limites absolues de l'audition humaine se situent entre 20 et 20 000 Hz (bien que notre audition soit particulièrement sensible dans la plage de 2 000 à 5 000 Hz). En ce qui concerne leur intensité, les sons supérieurs à 85 dB peuvent être nocifs en cas d'exposition prolongée.

Lire aussi :  PM10 et qualité de l'air : définition et risques pour l'environnement

La pollution sonore est un danger invisible mais auquel nous sommes tous un peu exposés de manière continue ou occasionnelle. Et qui a aussi des conséquences inquiétantes, telles que la… perte d'audition la perte d'audition due au bruit. Dans les cas “moins graves”, on peut souffrir de troubles du sommeil ou de stress, mais aussi d'hypertension ou de maladies cardiaques. Et même les enfants ne sont pas épargnés.

La pollution sonore : ce que c'est et ce qui en est la cause
Source : Pexels

Les causes de la pollution sonore

D'accord, mais Quelles sont les causes de la pollution sonore ?? Les sources les plus courantes sont la circulation automobile (y compris les transports publics), les activités industrielles, les événements sociaux et la musique forte.

Les trafic La circulation des véhicules est l'une des principales causes de pollution sonore dans les zones urbaines. Elle est due au ronronnement constant des moteurs, aux bruits de freinage et de klaxon qui accompagnent les usagers de la route non seulement tout au long de la journée, mais souvent aussi une partie de la nuit. A cela s'ajoutent les routes encombrées (également de personnes) et des intersections particulièrement chaotiques. Pour rester sur le sujet, elle est également alimentée par la. transports en commun. Les trains et les bus, surtout dans les zones densément peuplées, jouent leur rôle.

Lire aussi :  Dans quelle mesure la vapeur d'eau affecte-t-elle l'effet de serre ?

Une autre cause de pollution sonore réside dans les activités industriellesnotamment dans les machines et les équipements utilisés dans les usines et les établissements qui fonctionnent sans mesures adéquates de réduction du bruit. De plus, le événements sociaux sont une source de bruit : pense aux concerts, aux fêtes et aux événements publics. Les musique forte devient gênante à l'extérieur comme à l'intérieur des bâtiments, lorsqu'elle interfère avec les activités quotidiennes et le repos.

Quand la musique devient-elle une pollution sonore ?

Lorsqu'elle est jouée ou diffusée à des volumes excessifs, c'est-à-dire lorsqu'elle dépasse les limites d'exposition sonore sans danger pour l'audition humaine, celles au-delà desquelles elle peut provoquer des lésions auditives et perturber la… paix publique. En général, nous savons que les sons provenant de 80 dB (tels que ceux résultant de la circulation) peuvent causer les premiers dommages à l'audition. Les décibels correspondant à la musique que l'on entend dans une discothèque ou lors d'un concert dépassent souvent les 90.

SOURCES :