Accueil Environnement Quelles sont les conséquences de l’extinction des espèces animales ?

Quelles sont les conséquences de l’extinction des espèces animales ?

39
0

T'es-tu déjà demandé quelles sont les conséquences de l'extinction des espèces animales ? Cela va bien au-delà de la perte de biodiversité. Si certains animaux venaient à disparaître complètement, les humains seraient également en danger. Vois ce qui se passerait, par exemple, si les abeilles disparaissaient de la planète


Quelles sont les conséquences de l'extinction des espèces animales ?

T'es-tu déjà demandé quelles sont les conséquences de l'extinction des espèces animales? Parce que l'extinction du rhinocéros ou de l'ours blanc peut sembler quelque chose d'éloigné de nous. Mais il n'en est rien : lorsqu'une espèce meurt et disparaît à jamais, c'est tout l'écosystème qui en pâtit, même nous. C'est ce qui se passerait si les abeilles disparaissaient de la Terre : ne pouvant plus polliniser les fleurs et les plantes, elles décréteraient la mort de ces plantes avec pour conséquence la mort des animaux qui s'en nourrissent. Y compris l'homme.

Conséquences de l'extinction des espèces animales : quelles sont-elles ?

conséquences de l'extinction des espèces animales, abeilles

Les conséquences de l'extinction d'espèces animales peuvent avoir une impact sur l'environnement, la santé, l'économie et la société.. Voici quelques exemples :

  • perte de la biodiversité (pour en plus, tu peux te référer à notre article sur le sujet).
  • perte d'équilibre écologique (qui ne se rétablira pas forcément de façon satisfaisante même si d'autres espèces tentent de combler le vide laissé par l'espèce disparue) : pense à un écosystème dans lequel un grand prédateur disparaît. Il en résulterait une croissance incontrôlée des herbivores, avec une surexploitation des ressources alimentaires et un risque de perte d'espèces végétales. Cela entraîne un risque accru de glissements de terrain, de coulées de boue et d'incendies. La surpopulation d'espèces herbivores entraîne également des risques sanitaires plus importants. On parle donc d'extinction en cascade avec destruction de la chaîne alimentaire
  • dommages causés à l'écosystème.Pense à la destruction du récif corallien. Tout un habitat y survit, y trouvant abri et nourriture. Mais si nous détruisons le récif corallien, toutes ces formes de vie perdront d'un seul coup leur protection et leurs ressources, et finiront par disparaître. Pense aussi aux animaux qui parcourent des kilomètres et des kilomètres, transportant peut-être accidentellement avec eux des graines qui poussent ensuite ailleurs. En perdant ces espèces animales, la flore en souffrirait également.
  • perte de l'habitatEn général, lorsqu'une espèce disparaît, l'habitat change et s'appauvrit de plus en plus.
  • plus pollution
  • augmentation de maladiesLa pandémie de Covid-19 ne nous a-t-elle rien appris sur la vente de viande d'espèces sauvages, éventuellement protégées, sur les marchés ?
  • plus anthropisationavec perte de richesses et de ressources naturelles par les populations qui fondaient leur économie et leur mode de vie sur ces animaux disparus.
Lire aussi :  Quelle est la végétation du maquis ?

Que signifie le fait qu'un animal soit en voie de disparition ?

Nous avons déjà discuté ici de la signification de l'expression “animaux en voie de disparition”. L'UICN a décidé de classer les espèces menacées en huit catégories, dont cinq sont celles qui nous concernent :

  • Éteinte : on parle d'espèce disparue lorsqu'il est pratiquement certain que le dernier spécimen est mort.
  • Éteinte à l'état sauvage : l'espèce n'existe plus à l'état sauvage, mais des spécimens survivent en captivité.
  • En danger critique d'extinction : doit répondre à au moins un critère entre une réduction de 80 % de l'espèce, une population de moins de 100 individus adultes ou une probabilité d'extinction de 50 % dans les trois générations.
  • En danger critique d'extinction : doit remplir au moins un critère entre 55-79 % de réduction de l'espèce, population de moins de 1 000 individus adultes ou probabilité d'extinction de 20 % au cours des cinq prochaines générations.
  • Vulnérable : doit remplir au moins un critère entre une réduction de 25 à 54 % de l'espèce, une population de moins de 2 500 individus adultes ou une probabilité d'extinction de 10 % au cours des cent prochaines années.
Lire aussi :  Protection des animaux utilisés à des fins scientifiques : loi

Quels sont les animaux en voie de disparition ?

tigres

Malheureusement, il y a beaucoup de animaux en voie de disparition en Italie, en Europe et dans le monde.. En effet, rien qu'en Europe, on craint aujourd'hui qu'un cinquième des espèces ait disparu.

Nous savons que tu aimerais une top 10 des animaux en voie de disparitionmais comme il n'y en a pas que dix, voici une liste des espèces menacées les plus connues, comme le souligne également le site de l'association. WWF:

  • Rhinocéros (noir, de Sumatra, de Java)
  • Ours brun marsicain
  • Tortue imbriquée
  • Lézard éolienVautour fauve du Bengale
  • Condor de Californie
  • Axolotl
  • Géotriton du Supramonte
  • Stoione

En voici quelques-uns espèces en voie de disparition:

  • Panda roux
  • Tigre
  • Chimpanzé
  • Éléphant d'Asie
  • Baleine bleue
  • Tortue verte
  • Manchot des Galápagos
  • Aigle des steppes
  • Sula d'Abbott
  • Geotriton italicus
  • Proteus
  • Requin-baleine

Et enfin quelques espèces vulnérables:

  • Guépard
  • Lion
  • Léopard des neiges
  • Panda géant
  • Caretta caretta
  • Tortue géante des Galápagos
  • Crocodile américain
  • Crocodile des marais
  • Tortue luth
  • Kiwi brun
  • Aigle impérial
  • Grenouille musquée
  • Requin blanc
  • Requin taureau

Si tu veux un distinction par territoireD'autre part, toujours parmi les noms les plus célèbres, nous avons :

  • Europe : renard arctique, phoque moine et baleine franche.
  • Amérique : tatou, condor de Californie et amazone à joues vertes.
  • Asie : tigres, pandas et tortue étoilée de Birmanie.
  • Afrique : éléphant, rhinocéros et âne sauvage africain.
  • Océanie : dingo, koala et diable de Tasmanie
  • Arctique et Antarctique : ours polaire, manchot empereur et béluga.

Sources :

  1. WWF Italie
  2. Wikipedia
  3. Institut national de la santé