Accueil Mobilité Réserve naturelle de Torbiere del Sebino, ce qu’il faut voir

Réserve naturelle de Torbiere del Sebino, ce qu’il faut voir

38
0

Au cœur de Franciacorta se trouve la réserve naturelle de Torbiere del Sebino, un espace vert de 360 hectares. C’est une zone spécialement protégée, car elle abrite des volées d’oiseaux migrateurs, notamment des pochards et des sarcelles. La zone peut être visitée toute l’année et les activités de trekking et d’observation des oiseaux sont les plus populaires, mais il y a aussi des visites guidées pour les écoles.

La Réserve naturelle de Torbiere del Sebino est une zone humide de haute valeur environnementale située au cœur de la Franciacorta, en Lombardie. Elle surplombe le lac d’Iseo et fait l’objet, sur le plan administratif, d’un consortium comprenant la province de Brescia, la communauté de montagne de Sebino et les municipalités d’Iseo, de Provaglio di Iseo et de Corte Franca.

Les tourbières sont des milieux qui se caractérisent par la présence de tourbe, une matière organique chargée d’éléments en décomposition. Elles se forment lorsque le processus de croissance des plantes sur ce sol est supérieur à la décomposition des restes végétaux dans des conditions spécifiques.

En effet, on parle de milieux marécageux où il y a un manque d’oxygène, une particularité qui favorise la croissance des espèces et retarde leur décomposition. Les tourbières de Sebino représentent l’un des exemples les plus classiques de ces zones, où la biodiversité florale et faunistique est incroyable. En effet, elles constituent des habitats vitaux pour différents spécimens, tant végétaux qu’animaux.

Mais que voir dans la réserve naturelle de Torbiere del Sebino et quelles sont les meilleures périodes de l’année pour visiter ces espaces verts ? Si nous sommes dans la région de Brescia et que nous souhaitons passer une journée au grand air, cette option peut être une bonne idée pour mieux connaître la province.

Champignons des prés blancs
Source : iStock

La flore et la faune de la réserve naturelle de Torbiere del Sebino.

La réserve naturelle de Torbiere del Sebino est un lieu que l’on peut visiter toute l’année, ce qui est une bonne nouvelle pour les amateurs de trekking. Mais ce n’est pas tout, car la présence de l’avifaune séduit également les ornithologues. Les oiseaux locaux et migrateurs sont en effet les grands protagonistes de la région.

Lire aussi :  Fleurs de cerisier au Japon : où aller et dates

En effet, on y trouve des canards, des hérons, mais aussi des busards des roseaux et des mouettes, qui y trouvent espace et nourriture, mais aussi des hirondelles, souvent cachées dans les roseaux. Le bois hygrophile situé au nord de la réserve abrite quant à lui des cormorans et des milans bruns, qui se cachent souvent dans les bosquets de peupliers et de saules.

En ce qui concerne les mammifères, la réserve abrite des écureuils et d’autres rongeurs, tandis que les reptiles et les amphibiens comprennent des lézards des murailles, des lézards et des grenouilles. En ce qui concerne les espèces de poissons, les poissons disponibles sont des poissons d’eau douce tels que le brochet, la tanche et la perche.

De mai à septembre, pour ceux qui veulent plutôt se consacrer aux spécimens floraux, il y a la floraison des nénuphars, qui rendent les étangs de la réserve pittoresques. Mais d’autres espèces aquatiques ne manquent pas, comme les fougères et les trèfles d’eau, ou la pittoresque utriculaire, une plante carnivore jaune d’or.

Que voir au Torbiere del Sebino, itinéraires

La réserve propose trois sentiers où tu peux marcher, plus ou moins longs et exigeants, selon tes besoins. Tu peux les aborder seul, ou choisir de visiter les zones de tourbières avec l’aide d’un guide spécialisé. Une solution qui est recommandée dans le cas de groupes scolaires ou de groupes de touristes.

Si tu préfères aborder la visite seul, les itinéraires sont les suivants :

  1. Itinéraire central nord avec point de départ et d’arrivée au centre d’accueil des visiteurs à Iseo. – D’une longueur de 5 km, c’est peut-être l’itinéraire le plus populaire pour ceux qui approchent la réserve du Torbiere pour la première fois. L’itinéraire traverse des bois hygrophiles et des prairies stables et offre des points de vue panoramiques d’où l’on peut admirer la région et prendre des photos.
  2. Itinéraire central sud avec point de départ et d’arrivée au monastère de San Pietro in Lamosa. – L’itinéraire fait 4 km et commence au monastère de San Pietro in Lamosa, avec un point de vue à proximité à signaler. Il s’agit d’une promenade à travers champs et bois, avec un dernier tronçon au-dessus de l’eau, sur des ponts en bois.
  3. Itinéraire nord-sud avec point de départ et d’arrivée à l’une des trois entrées de la réserve. – D’une longueur de 8 km, c’est l’itinéraire le plus long, mais aussi le plus complet proposé pour visiter la réserve. Les potagers, les prairies, les étangs et les points de vue où tu peux t’arrêter et admirer le paysage ne manquent pas. Le Sorgente Funtanì, un espace vert pittoresque situé à Vobarno, ne déçoit pas.
Lire aussi :  5 villes européennes à visiter cet hiver

Réserve naturelle de Torbiere del Sebino, horaires et coûts

Les Torbiere (tourbières), comme on l’a dit, sont visibles toute l’année, même les jours fériés, de l’aube au crépuscule, et le billet d’entrée est symbolique. Le ticket est en fait égal à 2 euros et peuvent être achetés aux guichets automatiques situés aux trois entrées de la réserve naturelle. Les résidents locaux, les enfants de moins de 8 ans et les personnes handicapées entrent gratuitement.

Si l’on opte pour une visite des tourbières, il ne faut pas oublier les règles de bonne conduite touristique, peu nombreuses mais importantes, que l’on doit respecter. Les animaux domestiques et les vélos ne sont pas autorisés, il est interdit de pique-niquer ou de caqueter, et il est également interdit de faire voler des avions ou des drones.

Les entrées de la réserve sont situées au monastère de San Pietro in Lamosa in Provaglio di Iseo, dans la via Tangenziale Sud, près du terrain de sport d’Iseo, et dans la via Segaboli, à côté du centre commercial Corte Franca. Il convient de noter que dans le cas de la pêche en réserve, le coût du ticket est de 5 euros et est valable pour une journée.

Sources