Home Mobilité Réserve naturelle orientée de Zingaro : ce qu’il faut voir

Réserve naturelle orientée de Zingaro : ce qu’il faut voir

0
Réserve naturelle orientée de Zingaro : ce qu’il faut voir

Dans la province de Trapani se trouve la réserve naturelle orientée de Zingaro, une zone protégée de 1700 hectares. On y trouve des espèces florales et arbustives endémiques et uniques, comme l'iris de Sicile et un large éventail d'orchidées sauvages. La biodiversité se manifeste également dans la faune, qui s'enorgueillit d'une présence importante dans cette oasis, où l'on trouve également le rare aigle bagué.

Dans la province de Trapani, dans les fiefs de Castellammare del Golfo et de San Vito Lo Capo, se trouve l' Réserve naturelle orientée de Zingarobelle et très verte. Avec ses presque 1 700 hectares de terrain, elle abrite une grande variété de flore et de faune. Et elle peut s'enorgueillir d'un record : à l'intérieur, il n'y a aucune trace des routes côtières, qui parsèment au contraire le reste de la Sicile.

Ses origines sont intéressantes, puisque la réserve a été créée par un tollé populaire, au sens le plus littéral du terme, à partir d'une marche de protestation qui a mobilisé la population locale en 1980. En 1976, en effet, un projet de construction d'une route provinciale reliant San Vito Lo Capo à Scopello avait été approuvé.

Mais les activistes locaux se sont mobilisés pour empêcher que l'équilibre naturaliste de la pittoresque zone verte ne soit altéré par la route côtière. À partir de là, l'Azienda Foreste Demaniali a pris des mesures pour protéger la côte de Zingaro, en la reconnaissant comme une zone de grand intérêt environnemental.

1981 est l'année de la création de la réserve naturelle orientée de Zingaro, dont l'Azienda Foreste Demaniali sicilienne a pris la responsabilité. Ceux qui parcourent ses sentiers ou s'arrêtent dans ses lieux panoramiques ne peuvent qu'apprécier cette oasis, où la biodiversité ne manque pas.

Champignons des prés blancs
Source : iStock

Réserve naturelle de Zingaro

Il existe deux accès à la réserve naturelle orientée de Zingaro : l'un au nord depuis San Vito Lo Capo et l'autre au sud depuis Castellammare del Golfo, le long de la SP63. Que l'on y accède par le premier ou par le second, le paysage reste enchanteur. Entre criques et cheminsMaquis méditerranéen et mer, le spectacle de la conquiert le .

Lire aussi :  Qu'est-ce que le tourisme durable et comment y parvenir ?

Si tu as envie d'une randonnée sac à dos, la réserve propose trois sentiers différents, avec différents niveaux de difficulté pour chaque type de randonneur. Rappelons que le long des sentiers, il est possible de se rendre dans les différentes criques pour quitter la verdure et voir la mer Tyrrhénienne depuis ces anses.

Le sentier côtier

Cet itinéraire convient aux débutants, car le terrain n'est pas impraticable et la distance totale de 7 km aller peut même ne pas être parcourue en entier. On peut aussi décider de s'arrêter et d'observer la nature en chemin. On peut aussi accéder à l'une des belles criques disséminées le long du chemin.

Si on veut s'arrêter pour un petit rafraîchissement, il y a des endroits prévus à cet effet le long du chemin, mais n'oublie pas de ne pas laisser de déchets, par respect pour l'environnement.

L'itinéraire du milieu de la côte

Un autre itinéraire que nous pouvons faire dans la réserve est le sentier de la mi-côte, d'environ 8,5 km aller, qui est plus exigeant que le précédent mais aussi plus pittoresque. Si nous aimons les photos sur le thème des fleurs, la meilleure période pour visiter cette oasis et parcourir ce sentier est le printemps. La floraison des orchidées est un spectacle à ne pas manquer.

Le sentier des hauteurs

Pour les randonneurs expérimentés qui ne craignent pas les marches de haute difficulté, le meilleur itinéraire est celui-ci, avec une distance aller d'environ 17 km et une série de sentiers en montée. On quitte la mer et on suit des routes de montagne, avec des pins et des chênes verts qui accompagnent les visiteurs tout au long du chemin.

Lire aussi :  Où se trouve le lac en forme de cœur dans les Abruzzes.

La flore et la faune de la réserve naturelle de Zingaro

Ceux qui aiment la macchia méditerranéenne ne peuvent manquer d'apprécier la nature qui entoure la réserve naturelle de Zingaro, avec sa flore. Le limonium est une espèce que l'on trouve dans ces zones, tout comme le bleuet de Sicile, l'iris et la renoncule. Mais on y trouve aussi des arbres verts et des arbres à liège, ainsi que le magnifique palmier de Saint-Pierre, typique de la Méditerranée.

Les orchidées font ensuite la fierté de ces lieux, où l'on trouve plus de 25 espèces, dont l'orchis croissant et l'ophrys bourdon, typiques de la Sicile et de certaines régions du sud de l'. La réserve accueille non seulement des plantes, mais aussi une faune qui trouve son habitat dans ces espaces verts.

Pour les amateurs de observation des oiseauxIl y a tant de choses à voir dans la réserve, car 39 espèces d'oiseaux différentes y nichent. Avec un peu de chance, nous pourrons voir le faucon pèlerin, ou le rare aigle bagué. Mais les corbeaux impériaux, les aigles royaux et la bondrée apivore, un faucon migrateur, ne manquent pas.

Si l'on parle de mammifères, la réserve abrite principalement des rongeurs et des chauves-souris, comme des porcs-épics et des huîtriers bruns, deux spécimens des deux règnes. On y trouve également des reptiles, comme des lézards, mais aussi des insectes aux ailes pittoresques, comme l'atalante, le célèbre papillon des volcans, qui a tendance à passer l'hiver dans ces régions.

Sources