Accueil Santé Scutellaria : 10 propriétés et contre-indications

Scutellaria : 10 propriétés et contre-indications

988
0

Scutellaria baicalensis et Scutellaria lateriflora sont deux espèces de plantes de la famille des Lamiacées aux propriétés médicinales reconnues. De l'anxiété à la dépression en passant par les bienfaits dépuratifs et les soins capillaires, les domaines d'application des remèdes à base de ces arbustes sont nombreux. Mais n'oublions pas non plus qu'à côté des propriétés bénéfiques, il existe des contre-indications.


Scutellaria : 10 propriétés et contre-indications du remède

La plante ScutellariaLa scutellaire, connue depuis des siècles en médecine chinoise, est un arbuste appartenant à la famille des Lamiacées, à laquelle appartient également la menthe commune. Les deux espèces les plus connues sont la Scutellaria baicalensiségalement appelée scutellaire chinoise et laterifloraqui, contrairement à la première, d'origine asiatique, est plutôt typique des territoires nord-américains.

Il existe de nombreuses études sur l'utilisation de la scutellaire comme remède naturel contre les affections les plus courantes. Du traitement de l'anxiété et de la dépression à la perte de poids et au soin des cheveux, de nombreux domaines liés à la santé et à la beauté considèrent cette plante, qui a été un allié précieux en Orient pendant des siècles pour le bien-être, comme un élixir.

Scutellaria : 10 propriétés

Scutellaria
Source : Pixabay
  1. Contre l'anxiété et la dépression – La scutellaire semble pouvoir équilibrer les hormones et stimuler la production d'endorphines. Cela se traduit par une amélioration de l'humeur et du calme, même chez les patients souffrant de dépression.
  2. Effets anticonvulsivants et anti-douleur – Des études menées sur des rats ont montré que la scutellaire avait des effets anticonvulsivants et analgésiques efficaces. Mais il est évident que d'autres recherches sont nécessaires.
  3. Pour améliorer le sommeil – La baïcaline, ou baicaline, un composé présent dans Scutellaria baicalensis et également dans lateriflora, s'est avérée être un allié précieux pour un sommeil sain. En Chine, des remèdes à base de racine de cette plante sont recommandés pour les personnes souffrant d'insomnie.
  4. Pour favoriser la perte de poids – Il n'y a pas de preuves scientifiques pour soutenir la Scutellaria comme remède pour la perte de poids. Mais il semble que la réduction des triglycérides qui lui est associée puisse favoriser la perte de poids dans le cadre d'un régime contrôlé.
  5. Améliorer la santé cardiovasculaire – La scutellaire, telle qu'elle est écrite, a une action directe sur les triglycérides et le cholestérol, dont elle réduit le taux. Cela se traduit par une diminution du risque d'athérosclérose, d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral.
  6. Effets antibactériens et antiviraux – En Chine, la racine de Scutellaria est à la base de nombreux remèdes antibactériens et antiviraux. Il semble que les flavones qu'elle contient possèdent également des propriétés anti-inflammatoires.
  7. Potentiel antitumoral – L'Journal international de médecine moléculaire a montré que la scutellaire pouvait provoquer l'apoptose des cellules cancéreuses, entraînant leur mort. Cette action est due à un composé appelé scutellaréine, présent dans cette plante.
  8. Améliorer le contrôle de la glycémie – D'après les recherches effectuées sur la scutellaire, il semblerait que ce remède naturel soit également capable de maintenir le taux de glycémie sous contrôle. Cela faciliterait la gestion de la glycémie chez les patients diabétiques.
  9. Purifier l'organisme des toxines – L'utilisation de la Scutellaria semble également avoir des effets bénéfiques sur la santé du foie. C'est là que la plante exercerait une activité antioxydante, améliorant sa santé. Il s'agit également d'améliorer les processus naturels de détoxification de l'organisme.
  10. Des cheveux plus forts et plus sains – Scutellaria baicalensis est également bien connue en cosmétique pour le traitement des cheveux faibles. Les shampooings et les lotions contiennent souvent cette plante, qui améliorerait la microcirculation et stimulerait la croissance des cheveux, rendant la tige capillaire plus forte et plus saine.
Lire aussi :  Enzymes digestives : ce qu'elles sont et quand les prendre

Scutellaria : contre-indications

Scutellaire
Source : Pixabay

Mais tout ce qui brille n'est pas or, et si l'on attribue à la scutellaire des propriétés et des bienfaits précieux pour la santé et la beauté, ce remède naturel n'est pas dépourvu de contre-indications. En Amérique, il y a eu des cas de lésions du foie en raison de l'utilisation de compléments alimentaires qui en contiennent.

D'autre part, il faut préciser que les compléments en question ne contenaient pas que cette plante, mais en cas de doute, il vaut mieux faire attention aux dosages et à la présence de maladies antérieures. Comme toujours, avant de prendre des compléments, même naturels, il est impératif de demander l'avis de son médecin ou d'un professionnel de la santé.

Lire aussi :  PFOA : ce que c'est, où on le trouve et les risques pour la santé

Et encore, Scutellaria n'est pas indiqué si nous prenons des médicaments d'un certain type, car il peut y avoir des interactions dangereuses. En particulier, il faut être prudent si notre thérapie implique l'utilisation de anticoagulantsles hypocholestérolémiants, les médicaments substrats qui interagissent avec le cytochrome P450, mais aussi les analgésiques.

En cas de traitement hypoglycémiqueou l'administration d'insuline, il est essentiel de maintenir la glycémie sous contrôle si l'on a l'intention de prendre de la Scutellaria ou ses dérivés. La raison n'est pas difficile à comprendre, car il a été démontré que la plante abaisse les niveaux de glucose dans le sang et peut conduire à une hypoglycémie dangereuse.

Les remèdes à base de scutellaire ne doivent pas être pris par les femmes enceintes ou allaitantes et, bien sûr, ne sont pas considérés comme sûrs pour les enfants.

Interactions avec les sédatifs

Interactions avec les médicaments sédatifsqui s'appliquent à la fois à Scutellaria baicalensis et à lateriflora. La plante peut en fait renforcer les effets de ce type de médicaments.

En particulier, Scutellaria ne doit pas être pris avec :

  • Anticonvulsivants, tels que la phénytoïne (Dilantin) et l'acide valproïque (Depakote).
  • Barbituriques
  • Benzodiazépines, telles que l'alprazolam (Xanax) et le diazépam (Valium)
  • Médicaments pour le traitement de l'insomnie, tels que le zolpidem (Ambien), le zaleplon (Sonata), l'eszopiclone (Lunesta) et le ramelteon (Rozerem).
  • Antidépresseurs tricycliques, tels que l'amitriptyline (Elavil)
  • Alcool

La même règle s'applique si l'on prend des sédatifs naturels, comme ceux à base de valériane ou de kava. Pour des raisons de sécurité, il est préférable de ne pas combiner différents remèdes. Cela permet d'éviter les effets secondaires, même très désagréables.

Sources