Accueil Santé Vitamine E : les incroyables bienfaits auxquels tu ne t’attends peut-être pas

Vitamine E : les incroyables bienfaits auxquels tu ne t’attends peut-être pas

21
0

La , également connue sous le nom de tocophérol, joue un rôle essentiel dans l'organisme. Cette vitamine liposoluble améliore et protège la santé du cœur et de la peau, exerce des effets anti-inflammatoires et anticoagulants. Tu peux trouver de la vitamine E dans un grand nombre d'aliments, une supplémentation est donc rarement nécessaire.

La vitamine E est considérée comme l'une des vitamines les plus importantes pour le bon fonctionnement de l'organisme. Elle est également connue sous le nom detocophérol“C'est une molécule indispensable, une vitamine liposoluble (c'est-à-dire “soluble dans les graisses”) qui est stockée dans le foie et libérée lentement en cas de besoin.

La vitamine E remplit sa fonction importante d'antioxydant et contribue à protéger les cellules contre le développement de tumeurs. Mais que fait-elle exactement ? Quelles sont toutes ses fonctions ? Et quels sont les aliments qui contiennent le plus de vitamine E ?

Dans cet article, nous allons découvrir tout ce qu'il faut savoir sur cette vitamine importante, moins connue que la vitamine B12 et les vitamines B en général, mais pourtant essentielle pour la santé.

Les bienfaits à découvrir

La principale fonction de la vitamine E est son effet antioxydant, comme la vitamine C. Mais ce composé exerce également des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire et sur de nombreuses autres fonctions de l'organisme.

Voyons donc ce que les bienfaits de la vitamine E:

Améliore la santé cardiaque

Le tocophérol contribue à réduire les processus d'agrégation plaquettaire et, par conséquent, prévient le risque de caillots sanguins, de plaques et de thrombus. Une alimentation riche en fruits et légumes contenant de la vitamine E pourrait également exercer des effets anti-inflammatoires et vasodilatateurs. Par conséquent, elle pourrait améliorer la santé cardiaque et prévenir le risque de coronaropathie et de maladie cardiovasculaire.

Augmente le taux de bon cholestérol

En plus de prévenir la formation de caillots sanguins, on pense qu'un apport adéquat de cette vitamine est également lié à des concentrations plus élevées de “bon cholestérol” (ou HDL) dans le sang.

Combat la formation de radicaux libres

Cet antioxydant liposoluble favorise également le renouvellement cellulaire et aide à combattre l'action néfaste des radicaux libres, des molécules qui affaiblissent et détruisent les cellules saines et favorisent le développement des maladies cardiaques et du cancer.

Aide à réduire la tension artérielle

La vitamine E stimule la diurèse et, par conséquent, peut également aider à contrôler la pression artérielle et le rythme cardiaque chez les personnes souffrant d'hypertension légère.

Protège contre les dommages causés par la pollution

Des études récentes ont montré qu'un apport correct de cette vitamine, ainsi qu'un apport suffisant en vitamine D et en caroténoïdes, pourrait réduire les dommages causés par la pollution de l'air et, potentiellement, également les dommages causés par la fumée de cigarette. Cependant, de nouvelles recherches sont nécessaires avant de pouvoir confirmer un tel effet.

Combat les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

Chez les patients souffrant d'arthrose du genou, de polyarthrite rhumatoïde et d'autres troubles articulaires, un supplément de vitamine E pourrait réduire de façon significative les symptômes de ces affections. Cependant, d'autres recherches sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions définitives.

Aussi bon pour la peau

En plus d'améliorer la santé de notre corps, le tocophérol est aussi une molécule très appréciée dans les cosmétiques et les produits de soin de la peau. Il exerce un effet protecteur et hydratant, anti-inflammatoire et apaisant.

On trouve dans le commerce des huiles à base de vitamine E à utiliser selon les besoins. Cette vitamine aide à lutter contre les signes de photovieillissement la peau (la fameuse photovieillissement), aide à lutter contre les effets néfastes des rayons du soleil et agit comme un véritable antirides naturel. En outre, on pense que la vitamine E peut :

  • Guérir les lèvres sèches et gercées
  • Garder la peau bien hydratée
  • Apaiser les symptômes de l'érythème et de l'eczéma
  • Favoriser la guérison des blessures en aidant à la cicatrisation.
  • Améliorer la santé de la peau en cas de brûlures et d'échaudures.
Lire aussi :  Aigue-marine : 5 bienfaits de la pierre et sa signification

Ce ne sont là que quelques-uns des effets du tocophérol sur notre santé. Des études ont révélé que le tocophérol est également efficace contre l'asthme, les allergies, le diabète et d'autres affections.

Où trouve-t-on la vitamine E dans les aliments ?

Vitamine E
Source : Photo par Mittmac de Pixabay

Mais voyons dès à présent quels sont les aliments contenant de la vitamine E que tu devrais mettre sur la table tous les jours. Cette molécule est très répandue dans les aliments, notamment dans les les fruits oléagineux (olives, cacahuètes, maïs, etc.). Tu peux aussi en trouver en bonne quantité dans les céréales, les noix et les légumes à feuilles vertes.

Dans certains cas, une dose supplémentaire est également ajoutée dans certains… aliments enrichis.

En bref, les meilleures sources sont :

  • Les huiles végétales, comme l'huile d'amande, l'huile de germe de blé, l'huile de chanvre, l'huile d'olive extra vierge et l'huile de maïs.
  • Les fruits à coque, comme les amandes, les pignons, les noisettes, les graines de tournesol et les cacahuètes.
  • Grains entiers
  • Céréales enrichies
  • Fruits : comme la mangue, le kiwi, les mûres, les myrtilles, les abricots et les avocats.
  • Œufs
  • Légumes : surtout les épinards, la betterave, les feuilles de navet, les asperges, le brocoli, les tomates, le poivron rouge.

Voilà quelques-uns des aliments qui te permettront de faire le plein de vitamine E de façon naturelle. N'oublie pas cependant que cette vitamine est sensible à la fois à la chaleur et – surtout – à la lumière ; à des températures élevées, elle peut donc perdre ses fonctions bénéfiques et se dégrader. Conserve les aliments riches en vitamine E dans des récipients hermétiques et à l'abri de la lumière pour éviter cela.

Quand prendre un supplément ?

De nombreuses personnes prennent suppléments vitaminiques dans l'espoir d'améliorer leur santé ou d'avoir une peau, des ongles et des cheveux plus sains et plus forts. Mais en réalité, à moins que tu ne souffres réellement d'une carence en cette vitamine particulière, la prise d'un supplément est non seulement inutile, mais pourrait même parfois être dangereuse.

Asupplémentation en vitamine E, par exemple, n'est recommandée qu'en cas de carence avérée. Si tu souffres d'un trouble de malabsorption des graisses, ou si tu suis un régime très pauvre en graisses, tu peux souffrir d'une. carence en vitamine E. Dans ce cas, l'utilisation d'un supplément pourrait alors être justifiée.

Mais quelle quantité de vitamine E faut-il prendre chaque jour ? La quantité recommandée pour les adultes est généralement de 10 à 15 milligrammes par jour.

Sécurité et contre-indications

Pour d'autres personnes, en revanche, un tel supplément peut entraîner quelques… risques. Par exemple, le tocophérol pourrait interférer avec l'efficacité des médicaments à action anticoagulante. Il faut également tenir compte du fait qu'un taux élevé de cette vitamine (dû par exemple à une supplémentation inutile) pourrait augmenter le risque d'accident vasculaire cérébral hémorragique et – selon des études récentes – même celui du cancer de la prostate.

C'est pourquoi, avant de prendre un supplément, ou avant de modifier le régime alimentaire de manière à augmenter de manière significative la teneur en vitamine C, il est important de prendre en compte les facteurs de risque. niveaux de vitamine E, il sera important d'en discuter avec ton médecin pour savoir s'il y a vraiment un problème de carence.

Lire aussi :  A quoi sert le fillant et quelles sont les contre-indications ?

Pendant la grossesse, s'il est souvent suggéré de prendre plus d'acide folique, les avis sont contradictoires en ce qui concerne la vitamine E et la supplémentation. L'avis du gynécologue peut dissiper les doutes.

Vitamine E
Source : Photo par Daniel Dan outsideclick de Pixabay

Carence en vitamine E

Une carence en vitamine E chez des personnes en bonne santé qui ont une alimentation équilibrée est un phénomène très rare. Une telle affection est souvent liée à un tableau de malnutrition, qui peut provoquer des défauts de développement chez les individus les plus jeunes. De tels événements se produisent principalement chez les personnes vivant dans une grande pauvreté (par exemple dans les pays en voie de développement).

Dans les pays industrialisés, un tel état se rencontre plutôt en présence de maladies qui interfèrent avec l'absorption des nutriments, par exemple chez les patients souffrant de pancréatite ou de maladie cœliaque. Dans les rares cas où une personne adulte est carencée en cette vitamine, le risque pourrait être de développer… des troubles du système nerveux. et des problèmes métaboliques généraux.

La carence en vitamine E chez les nourrissons

Une carence en vitamine E peut également survenir chez nouveaux-néset plus fréquemment chez ceux qui sont nés prématurément. En effet, dans des conditions normales, les bébés ont déjà une réserve de vitamine E relativement faible, de sorte que ceux qui sont nés avant la date prévue (prématuré), peuvent ne pas avoir des niveaux suffisants de cette vitamine.

Comment peut-on constater une carence en vitamine E ?

Mais que sont symptômes d'une éventuelle carence en cette vitamine ? Chez les nourrissons, cette affection peut provoquer une forme grave d'anémie, appelée anémie hémolytique. La carence en vitamine E chez les nourrissons est traitée par une supplémentation.

Chez les adultes souffrant d'une carence en vitamine, en revanche, des symptômes tels que :

  • Rétinopathie : lésions de la rétine qui pourraient également mettre en danger la vision du patient.
  • Neuropathie périphérique, se traduisant par des douleurs et des faiblesses surtout au niveau des mains et des pieds.
  • L'ataxie, qui est une perte de contrôle des mouvements du corps.
  • Défauts de réflexes et de coordination
  • Difficulté à marcher
  • Faiblesse musculaire.

Excès de vitamine E

Après avoir vu quelles sont les conséquences d'une carence en cette molécule, voyons maintenant les symptômes d'un apport excessif. En présence d'un taux trop élevé de vitamine E, il peut y avoir des conséquences telles qu'une augmentation de la pression artérielle, un phénomène dangereux surtout pour les personnes souffrant déjà d'hypertension.

Parmi les symptômes d'un excès de vitamine E il y a aussi :

  • Fatigue excessive
  • Manifestations allergiques, telles que démangeaisons ou gonflements.
  • Troubles digestifs et crampes d'estomac
  • Maux de tête
  • Nausées, diarrhées et vomissements
  • Risque accru de saignement.

Traitement

Si ces symptômes apparaissent, tu dois consulter immédiatement ton médecin et, si nécessaire, arrêter de prendre des suppléments de cette vitamine. D'une manière plus générale, les risques et les avantages de la prise de tels suppléments ne sont pas encore tout à fait clairs, c'est pourquoi tu dois toujours consulter ton médecin avant d'en prendre.

En l'absence de toute condition médicale particulière, tu peux satisfaire tes besoins nutritionnels quotidiens simplement en adoptant une alimentation équilibrée riche en fruits, légumes et céréales complètes, plutôt qu'en prenant des suppléments et des compléments.

Sources