Accueil Mobilité Critères d’hébergement du label écologique de l’Union européenne

Critères d’hébergement du label écologique de l’Union européenne

37
0

Le label écologique de l’UE pour les installations d’hébergement est une récompense décernée aux hôtels et aux campings qui veulent s’engager dans la voie de la récupération durable en offrant une alternative verte de haute qualité aux installations traditionnelles. Il présuppose la promotion d’un tourisme différent, basé sur la qualité et l’engagement en faveur de la protection de l’environnement, dans lequel sont impliqués à la fois le personnel et les clients. Mais pour y parvenir, certaines exigences doivent être respectées.

L’Label écologique de l’UE est le label officiel de l’UE qui récompense l’excellence environnementale. Il s’agit d’un prix dont l’objectif est d’encourager l’innovation dans le domaine de l’environnement. structures d’hébergement et les touristes à respecter l’environnement. C’est un certificat de plus en plus convoité que les touristes préfèrent, mais plus encore, il exige que les hôtels (et pas seulement) s’orientent vers une gestion de plus en plus respectueuse de l’environnement et anti-gaspillage. Dans cet article, nous regardons de plus près en quoi il consiste, quelles sont les réglementations en vigueur et quels sont les critères pour l’obtenir en devenant, de fait, un Eco Hôtel.

Qu’est-ce que le label écologique européen pour les établissements d’hébergement ?

Le label écologique de l’UE, créé en 1992 par le règlement (CEE) n° 880/1992, est le label écologique de l’Union européenne pour les produits et services qui se caractérisent par une incidence réduite sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie, malgré leurs normes de performance élevées. Depuis 2003, l’applicabilité du label écologique a été étendue à les services d’hébergement touristique et, depuis quelques années plus tard, également aux campings. Il se trouve qu’en 2017, grâce à la décision 2017/175 de l’UE, les critères du label écologique de l’UE pour les hébergements touristiques ont vu le jour.

Qu’est-ce que ce label écologique de l’UE particulier pour le secteur de l’hébergement ? En gros, il s’agit d’une récompense décernée aux établissements d’hébergement qui respectent certaines… normes en matière d’environnement et de développement durable. Des normes qui couvrent une série de critères, notamment la gestion de l’eau et des déchets, l’utilisation d’énergies renouvelables et l’impact environnemental des produits utilisés. Le label certifie que le propriétaire d’un établissement d’hébergement touristique ou d’un camping qui a déjà mis en œuvre des stratégies de conservation de la nature, visant à réduire l’impact environnemental de son établissement, a reconnu son engagement au niveau international. Avec un bon retour en termes d’image également. Les analyses réalisées à cet égard ont montré que les touristes, lorsqu’ils choisissent un hébergement, préfèrent ceux où la qualité environnementale est assurée.

Lire aussi :  Train des feuillages : arrêts recommandés et prix
Label écologique de l'UE pour les structures d'hébergement : critères pour devenir un éco-hôtel.
Source : Pixabay

Les avantages du label écologique de l’UE pour les établissements d’hébergement.

La reconnaissance du label implique plusieurs avantages au profit des structures d’hébergement. Tout d’abord, cela améliore leur image grâce à une promotion plus efficace tant sur le marché national qu’international. Cela se traduit par une plus grande visibilité, tant par la présence sur les sites Internet ministériels que par la participation à des événements sur le tourisme durable. Elle favorise également l’expansion du marché : elle peut attirer de nouveaux touristes en provenance de pays où prévaut une forte sensibilisation à l’environnement. Un autre avantage intéressant concerne les économies : le fait de devoir respecter des critères écologiques pour obtenir le label écologique de l’UE a pour conséquence de réduire le gaspillage des ressources.

Label écologique de l’UE pour les établissements d’hébergement, critères

Qui critères doivent être remplis pour obtenir l’Ecolabel ? Ce prix est décerné, en général, à ceux qui mettent en œuvre un tourisme différent de celui auquel nous sommes tristement habitués, un tourisme de qualité et respectueux de l’environnement. Avant d’entrer dans le vif du sujet avec les critères d’attribution, il y en a deux. conditions préalables exigées des établissements souhaitant l’obtenir. À savoir, “que l’installation respecte les lois et réglementations européennes, nationales et locales en matière d’efficacité énergétique et d’isolation thermique, de sources d’eau, de traitement et d’élimination de l’eau, de collecte et d’élimination des déchets, de maintenance et d’entretien des équipements, de dispositions relatives à la santé et à la sécurité, ainsi que toute loi ou réglementation pertinente de la région relative à la conservation des paysages et de la biodiversité”. Et que l’entreprise est opérationnelle et enregistrée, comme l’exigent les lois nationales ou locales, et que le personnel employé est régulièrement employé et assuré.

Lire aussi :  Parc national des Everglades : ce qu'il faut voir

Pour en venir aux critères permettant de devenir un éco-hôtel, la Commission européenne a établi deux catégories, l’une obligatoire et l’autre facultative. Comme le rapporte le Décision de l’UE 2017/175Pour répondre aux critères de la norme, une structure doit être :

  • conforme à tous les critères obligatoires énoncés dans la partie A de l’annexe de cette décision.
  • en respectant un nombre suffisant de critères facultatifs énoncés dans la partie B de l’annexe de cette décision.
Label écologique de l'UE pour les établissements d'hébergement critères pour devenir un éco-hôtel.
Source : Pixabay

Critères obligatoires

Tu trouveras ci-dessous les critères obligatoires :

Critères généraux de gestion

  • Bases d’un système de gestion de l’environnement
  • Formation du personnel
  • Informations données aux invités
  • Entretien général
  • Suivi de la consommation

Critères énergétiques

  • Efficacité énergétique des appareils de chauffage des locaux et de l’eau
  • Efficacité énergétique des appareils de climatisation et des pompes à chaleur aérothermiques.
  • Éclairage économe en énergie
  • Contrôle de la température
  • Arrêt automatique du chauffage, de la ventilation, de la climatisation et de l’éclairage.
  • Appareils de chauffage et de climatisation externes
  • Approvisionnement en électricité auprès d’un fournisseur d’énergie renouvelable.
  • Charbon et mazout

Critères relatifs à l’eau

  • Dispositifs de plomberie efficaces : robinets de baignoire et douches.
  • Appareils de plomberie efficaces : toilettes et urinoirs à chasse d’eau
  • Réduire les lavages en réutilisant les serviettes et le linge de lit.

Critères relatifs aux déchets et aux eaux usées

  • Prévention des déchets : Plan de réduction des déchets de restauration
  • Prévention des déchets : articles jetables
  • Collecte séparée des déchets et recyclage

Autres critères

  • Interdiction de fumer dans les espaces publics et les chambres.
  • Promotion des moyens de transport préférables pour l’environnement
  • Informations à afficher sur le label écologique de l’UE

SOURCES :