Home Mobilité Poplar Park : tout sur la fête foraine zéro électricité.

Poplar Park : tout sur la fête foraine zéro électricité.

0
Poplar Park : tout sur la fête foraine zéro électricité.

Depuis la fin des années 1960, le Parco Ai Pioppi enchaîne les succès, et pas seulement dans la province de Trévise. C'est une réalité locale qui est maintenant devenue célèbre dans toute l', grâce à la clairvoyance de son créateur. Au départ, il s'agissait d'une “frasca”, c'est-à-dire d'un restaurant sans cuisine, qui s'est ensuite transformé en taverne avec une foire artisanale zéro électricité.

Il existe en Italie des réalités que tout le monde ne connaît peut-être pas, par exemple la Parc des peupliers, ou plutôt Ai Pioppi : depuis 1969, sa taverne avec attire les curieux de toutes les régions. La raison n'est pas difficile à comprendre. L'ambiance familiale, la verdure, la cuisine rustique et l'aire de jeux zéro électricité constituent un point d'intérêt unique.

L'endroit est né à la fin des années 1960, comme nous l'avons mentionné, d'une idée de Bruno Ferrin et de sa femme, qui ont décidé de louer une ferme dans la région de Nervesa della Battaglia, à Trévise, pour y installer une frasca rudimentaire. Les frasche sont un exemple classique de restaurant de rue ; ils n'ont pas de cuisine, mais proposent des recettes simples et frugales, à déguster assis ou en marchant.

La frasca Ai Pioppi, qui s'appuyait sur une structure en tôle et un menu minimaliste composé de saucisses et de sandwichs, est devenue au fil du temps une osteria à part entière. Mais ce qui l'a rendue si célèbre, c'est sa fête foraine “artisanale”, fabriquée par M. Ferrin, manège après manège.

Si nous nous trouvons de passage dans la région, avec la rivière Piave et les vestiges de l'abbaye de Sant'Eustachio en arrière-plan, un petit arrêt à Ai Pioppi est exactement ce qu'il nous faut pour reprendre de l'énergie. L'établissement est ouvert du début du printemps jusqu'à la fin de l'été, puis il ferme pendant les saisons d'automne et d'hiver.

Lire aussi :  Trekking : 10 itinéraires Instagrammables en Italie et équipement.
Matériaux de construction durables
Source : iStock

Poplar Park : histoire

C'était en 1960 et M. Bruno Ferrin, représentant en levure de pain de la province de Trévise, réfléchissait à un moyen de compléter son salaire. Son travail commençait avant le chant du coq, à trois heures du matin. Il avait donc du temps libre à partir de l'après-midi, qu'il pouvait mettre à profit de manière productive.

D'où l'idée d'installer une frasca sur place, avec Marisa, sa femme, qui lui a donné un avis favorable et l'a encouragé à chercher le bon endroit pour installer le magasin. Il a fallu quelques années pour que M. Ferrin tombe sur la peupleraie située sur les collines entre Nervesa et Santa Croce, où il a installé une structure rudimentaire en tôle.

C'était la première version d'Ai Pioppi, une petite boutique entourée de verdure, sans cuisine, mais seulement avec un grill pour rôtir les saucisses. Le saut qualitatif s'est fait par hasard : le vieux forgeron du village, chez qui Ferrin était allé souder des clous pour maintenir les chaînes qui retenaient les saucisses, a délégué le travail au client.

C'est le début de tout, car à partir de ce moment-là, Ferrin, à l'aise avec les machines à souder, ne s'est pas limité à de petits travaux, mais a inventé un métier. De propriétaire de frasques, il s'est transformé en fabricant de manèges, pour redevenir un enfant et faire de la peupleraie un lieu où les clients pouvaient aussi remonter le temps.

Lire aussi :  Parc national du Triglav : que voir ?

La fête foraine avec zéro électricité

À ce jour, le parc qui abrite l'auberge Ai Pioppiest un repère pour les amoureux de la et des aires de jeux à l'âme vintage. Le parc ouvre à 10 heures et la cuisine, pour ceux qui veulent mettre la main à la pâte, à 12 heures. Il est interdit d'apporter de la nourriture de chez soi, tandis que les chiens sont les bienvenus, à condition d'être tenus en laisse.

La fête foraine comporte cinq zones différentes, adaptées à chaque tranche d'âge, allant des manèges pour les enfants jusqu'à 6 ans, de 6 à 9 ans, de 10 à 13 ans, de 14 à 17 ans et de 18 ans et plus. Ainsi, même les adolescents et les adultes peuvent trouver de quoi s'amuser, en attendant que l'hostellerie appelle leur numéro et soit servie.

L'aire de jeux, qui est librement accessible aux clients de la taverne, a l'avantage d'être verte et entièrement respectueuse de l'environnement. En effet, les manèges ne nécessitent pas d'électricité pour fonctionner, et s'intègrent uniformément et discrètement dans l'environnement naturel verdoyant.

L'oasis Ai Pioppi, comme nous l'avons déjà mentionné, n'est pas ouverte toute l'année, mais seulement pendant les mois de printemps et d'été, qui permettent d'avoir des journées plus longues et un climat plus stable. C'est une bonne façon d'accueillir les premiers jours de la belle saison, ou les matinées étouffantes de l'été, en se rendant dans les collines de Trévise, seul ou en famille.

Source

Parco Ai Pioppi