Home Santé Pubalgie : 5 remèdes naturels recommandés

Pubalgie : 5 remèdes naturels recommandés

0
Pubalgie : 5 remèdes naturels recommandés

La est une maladie inflammatoire qui affecte les muscles pubiens. Elle survient généralement chez les sportifs et ceux qui font de l'exercice, mais elle peut aussi survenir à cause de mouvements incorrects qui enflamment la zone. Les principaux symptômes sont la douleur et l'incapacité à bouger la partie douloureuse. Il existe trois types de pubalgie, en fonction de la manifestation et de la cause sous-jacente. Pour réduire la douleur, on peut faire des compresses froides et il faut se reposer.


Pubalgie : 5 remèdes naturels recommandés.

Sous le terme médical pubalgie désigne une maladie qui affecte la zone pubienne, inguinale ou l'intérieur de la cuisse, avec des douleurs plus ou moins intenses. Cette affection touche généralement les sportifs, mais aussi ceux qui ne pratiquent pas d'activité physique ou motrice, mais font des mouvements au cours de la journée qui peuvent provoquer ces douleurs aiguës dans la région pubienne ou le pli inguinal. Découvrons ce qu'elles sont causes et symptômes de la pubalgie et quels sont les les remèdes naturels les plus efficaces afin de ressentir moins d'inconfort.

Causes de la pubalgie

Le causes de la pubalgie peuvent être nombreuses :

  • un traumatisme du bassin ou du genou, voire un traumatisme antérieur.
  • les limitations articulaires, qui peuvent être congénitales ou dégénératives.
  • maladies du pied
  • changements dans la courbe de la colonne vertébrale
  • la surcharge musculaire causée par les dysfonctionnements de la posture.
  • altérations des muscles abdominaux dues à une intervention chirurgicale.
  • l'utilisation de chaussures inappropriées
  • les traumatismes du pied et de la jambe qui peuvent altérer la façon dont nous marchons.
Lire aussi :  Iridologie : à quoi sert-elle et comment fonctionne-t-elle ?

De plus, en cas de grossesse, les pubalgies peuvent survenir plus fréquemment, surtout après le sixième mois. Le bassin doit en effet s'adapter à la croissance du bébé et peut subir une diastase, un relâchement des surfaces articulaires (dû aux hormones ou à l'adaptation de l'anatomie du corps féminin pour accueillir une nouvelle vie en pleine croissance).

La pubalgie est ainsi classée en trois types différents :

  • la maladie des adducteursqui affecte les structures musculaires et tendineuses de la région pubienne.
  • ostéo-arthropathie pubiennequi se caractérise par une arthrose de la symphyse pubienne (formation fibro-cartilagineuse interposée entre deux hémibacines).
  • syndrome de la gaine du rectus femorisrésultant d'un traumatisme

Symptômes de la pubalgie

La pubalgie se manifeste par une douleur au niveau du pubis. Si elle se présente sous une forme légère, on peut remarquer des douleurs le matin au réveil ou lorsqu'on commence à faire du sport : la douleur a tendance à disparaître avec les mouvements et l'échauffement. Dans les cas graves, en revanche, la douleur apparaît soudainement, même pendant l'entraînement ou la pratique sportive. La douleur est si intense qu'elle rend tout type de geste ou même la marche difficile.

Lire aussi :  Que faut-il utiliser pour teindre les cheveux naturellement ?

pubalgie

Pubalgie, remèdes et traitements naturels

Pour la pubalgie, il n'existe malheureusement pas de médicaments spécifiques. On peut prendre des anti-inflammatoires par voie orale ou des pommades et des patchs médicamenteux qui peuvent avoir un impact positif sur l'inflammation et, par conséquent, sur la douleur. De même, les tecar therapy peut être utile pour commencer à se sentir mieux immédiatement, tout comme les tens, les ultrasons, la thérapie au laser, les ondes de choc.

Enfin, il existe des remèdes naturels qui peuvent être utilisés pour se sentir mieux immédiatement :

  1. des compresses froides avec de la glace enveloppée dans un linge sur la zone douloureuse, surtout si le traumatisme à la base de la pubalgie s'est produit récemment.
  2. le repos absolu, en évitant les efforts ou même la marche.
  3. exercices d'étirement pour rééduquer la fonction musculaire et renforcer les muscles.
  4. dormir en position couchée, hanche fléchie et rotation externe du côté affecté par la douleur, peut apporter un soulagement.
  5. l'utilisation d'une combinaison élastique spéciale qui comprime la zone affectée de la cuisse et du bassin pour réduire les symptômes de la douleur.

Sources :