Accueil Environnement Allergies respiratoires et changement climatique : y a-t-il un lien ?

Allergies respiratoires et changement climatique : y a-t-il un lien ?

22
0

Quelles sont les conséquences possibles du réchauffement climatique pour les personnes souffrant d'allergies ? Des études ont révélé qu'il existe un lien évident entre les allergies respiratoires et le . Pour enrayer le problème, la voie à suivre est de s'orienter vers un monde plus vert, mais pas seulement.

Réchauffement climatique e changement climatique peut causer de graves dommages à notre santé et exacerber les symptômes de la maladie d'Alzheimer. allergies respiratoiresmais comment exactement ? Il y a tout juste un jour, l'une des hivers les plus atypiques de l'histoire a passé le relais au printemps, et nous pouvons affirmer sans aucun doute que l'hiver a été une saison atypique, avec des températures bien trop élevées.

La chaleur que nous avons ressentie n'affecte pas seulement le choix de nos vêtements, mais implique aussi… affecte également le développement des plantes et des fleurs.avec des conséquences en chaîne qui se répercutent à leur tour sur notre santé à nous, les humains. En particulier sur celle de ceux qui souffrent d'allergies saisonnières.

Si “il n'y a plus de (demi) saisons“A quelle période de l'année se manifestent les symptômes de la rhinite, de l'asthme et des allergies au pollen ?

Aujourd'hui, environ 10 à 12 millions de personnes souffrent de allergie respiratoire seulement dans notre pays, mais dans les années à venir, ce nombre pourrait augmenter rapidement. Les changements climatiques auxquels nous assistons depuis quelques décennies seront à l'origine de cette augmentation.

Dans cet article, nous examinons lesassociation entre les allergies respiratoires et le changement climatique., nous verrons comment le changement climatique affecte les humains et pourquoi la hausse des températures mondiales peut augmenter le risque de souffrir de maladies allergiques.

Lire aussi :  Préserver la biodiversité grâce à la technologie : idées

Quel est le lien entre les allergies respiratoires et le changement climatique ?

L'augmentation des températures mondiales
Source : iStock

L'allergie est une affection liée à une réaction excessive du système immunitairequi se produit lorsqu'il entre en contact avec certaines substances (appelées ‘aéro-allergènes“) théoriquement inoffensifs, mais au fort pouvoir allergisant pour les personnes prédisposées.

Le pollen peut donc ne causer aucun problème à une personne, mais peut en même temps provoquer des éternuements, des conjonctivites, des démangeaisons et des larmoiements chez une personne allergique.

C'est précisément l'allergie au pollen qui est considérée comme… l'une des formes les plus répanduesà tel point qu'elle touche plus d'un quart de la population mondiale, et que les chiffres sont appelés à augmenter. En effet, les allergies saisonnières et le changement climatique anthropique sont étroitement liés, ce qui confirme que le réchauffement climatique peut causer de graves dommages à la santé humaine, ainsi qu'à l'équilibre déjà précaire de notre planète.

Le lien entre le changement climatique et les allergies pourrait provoquer un une durée plus longue des symptômes pour les patients, avec des éternuements et une gêne qui pourraient durer du printemps à l'automne. Mais pourquoi ?

En fait, les raisons de ce phénomène sont multipleset la science les examine afin de comprendre le phénomène. scénarios possibles pour l'avenir. et d'identifier des solutions efficaces pour enrayer le problème. Mais voyons de plus près comment les allergies respiratoires et le changement climatique sont liés.

Réchauffement climatique et allergies respiratoires

Revenons à l'hiver qui vient de s'écouler : des températures plus élevées que la moyenne entraînent une altération du processus naturel de croissance des plantes à fleurs, ce qui se traduit par une prolongation de ce que l'on appelle la ‘.saisons polliniques“.

Lire aussi :  Médecine vétérinaire et durabilité : le rôle des vétérinaires.

Cela conduit à son tour à une plus grande et plus intense. présence de pollen dans l'air (voire la modification de ses caractéristiques) et, par conséquent, l'apparition de symptômes plus graves et plus prolongés chez les personnes allergiques.

De plus, les faibles précipitations et l'augmentation des températures moyennes ont également une incidence sur l'émission de pollen, ce qui aggrave encore le problème.

L'hausse des températures liée à la pollution de l'air entraîne aussi progressivement des changements dans le… habitats naturels, favorisant le développement de plantes qui n'étaient même pas présentes dans la région il y a encore quelques décennies. Cela entraîne un risque accru de développer des allergies.

Enfin, des études montrent que l'augmentation des températures urbaines s'accompagne d'une augmentation de la présence d'ozone dans l'air, un gaz à effet de serre. gaz à effet de serre qui provoque une inflammation des voies respiratoires, aggravant ainsi les symptômes allergiques.

Comment lutter contre les allergies respiratoires ?

allergie
Source : iStock

Maintenant que nous connaissons certains des effets négatifs du réchauffement climatique pour les personnes souffrant d'allergies, nous devons comprendre. comment faire face au problème.

Au niveau mondial, les gouvernements du monde entier devraient nécessairement réduire les émissions de polluants pour freiner le changement climatique. Mais à notre petite échelle, pour faire face aux symptômes des réactions allergiques de plus en plus sévères et prolongées, il faut penser à . prendre des médicaments prescrits par l'allergologue.

Lorsque c'est nécessaire, on peut aussi porter un masque et vérifie le calendrier des pollens pour atténuer l'exposition à d'éventuels allergènes et réduire le risque de développer des crises allergiques.

Sources